Autour de François-Xavier Brunet, le président de la CCI de Tarbes et des Hautes-Pyrénées, les présidents du Tribunal de Commerce et du Tribunal de Grande Instance, pour la création de la Chambre de Médiation (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Autour de François-Xavier Brunet, le président de la CCI de Tarbes et des Hautes-Pyrénées, les présidents du Tribunal de Commerce et du Tribunal de Grande Instance, pour la création de la Chambre de Médiation (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

La médiation a le vent en poupe. Etape intermédiaire avant d’arriver devant la justice, elle a pour but de réunir les parties opposées autour d’une table pour régler les conflits à l’amiable.

Depuis 25 ans, une Chambre de Médiation existe à Paris où 80 % des dossiers trouvent un règlement, sans passer par la justice. Dans les Hautes-Pyrénées, la CCI de Tarbes a décidé de créer une structure identique cette année. La première réunion constitutive s’est déroulée ce mercredi 4 mai 2016, dans les locaux de la CCI à Tarbes, en présence des représentants du Tribunal de Grande Instance, du Tribunal de Commerce, des avocats, experts-comptables, huissiers, notaires et des entreprises (via le Medef et la CGPME).

Tous feront partis de cette association qui fera appel à des médiateurs spécialisés. « Une formation leur sera proposée, en partenariat avec l’Université de Pau, sur un module de 56 heures », explique Pascal Godeby, trésorier de la CCI. Tous apporteront leur expertise et leur expérience pour trouver un compromis dans les conflits entre entreprises. Le tout se faisant dans la plus stricte confidentialité et impartialité.

Pour la CCI de Tarbes et des Hautes-Pyrénées, cette Chambre de Médiation est l’occasion d’apporter un nouveau service à ses ressortissants. « Il y a la nécessité pour la CCI de resserrer son action autour de missions d’accompagnement et de conseil pour les entreprises », explique son président François-Xavier Brunet.

La Chambre de Médiation de Tarbes et des Hautes-Pyrénées est désormais créée. La première étape sera le recrutement de médiateurs et leur formation. Les premiers dossiers devraient être ensuite traités au plus tard au début de l’année prochaine.

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>