52 emplois sont menacés sur les sites de Cegelec à Tarbes et Soues (Ecopyrenees.fr).

52 emplois sont menacés sur les sites de Cegelec à Tarbes et Soues (Ecopyrenees.fr).

L’avenir s’assombrit pour les salariés de l’entreprise Cégélec dans le Grand Tarbes. La direction du groupe envisagerait la fermeture des sites de Soues et Tarbes. Spécialisés dans la chaudronnerie (Soues) et dans le câblage (Tarbes Bastillac), en lien avec l’industrie ferroviaire, les deux sites du groupe Cegelec emploient encore 52 personnes.

Après une première action des syndicats devant le site de Soues, c’est au siège de régional de Cegelec à Pau que les représentants syndicats et des salariés se sont rendus vendredi après-midi pour dénoncer la fermeture des deux sites des Hautes-Pyrénées.

Les syndicats souhaitent que leur direction trouve un repreneur pour les deux sites bigourdans afin de préserver les emplois. Selon la direction de Vinci (auquel appartient Cegelec), un plan de sauvegarde de l’emploi aurait été présenté aux salariés la semaine dernière.

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>