Avant même le début du chantier de l'usine de déchets de Bordères, le SMTD 65 pose des engagements auprès des futurs riverains (DR, Archives).

Avant même le début du chantier de l’usine de déchets de Bordères, le SMTD 65 pose des engagements auprès des futurs riverains (DR, Archives).

Le président du Syndicat Mixte de Traitement des Déchets des Hautes-Pyrénées (SMTD 65) a envoyé aux « riverains proches de l’usine » un courrier rappelant les engagements des élus envers les futurs voisins de l’Usine de traitement et de méthanisation des déchets ménagers (UTV 65) de Bordères-sur-l’Echez (Grand Tarbes). Voici son communiqué.

« Suite à l’arrêté préfectoral autorisant la construction de l’UTV 65, l’usine de traitement et méthanisation des déchets ménagers, qui doit être construite dans le périmètre de la ZAC  Ecoparc de Bordères sur l’Echez, le SMTD 65 a adressé un courrier aux riverains les plus directement concernés par ce projet.

Le SMTD 65 s’engage ainsi par écrit et publiquement à organiser, pour une délégation de riverains,  une visite de l’usine de Bayonne qui fonctionne selon les mêmes procédés que l’UTV 65. Chacun  pourra ainsi constater de visu la réalité des impacts d’une usine de traitement et de méthanisation intégrant les dispositifs les plus performants pour que soit préservée la qualité de vie des riverains. Rappelons qu’une visite de cette usine a déjà été organisée avec des élus de Bordères sur Echez.

Le SMTD s’engage également à mettre en place un réseau « d’observateurs de chantier », constitué de riverains volontaires, pour veiller à la tranquillité des habitants les plus proches. Cette démarche sera effective dès le lancement des travaux. Ce réseau restera en place pendant toute la phase de construction de l’usine.

Cependant, le SMTD 65 rappelle également aux riverains  que, pour l’heure, un recours a été engagé par les associations qui s’opposent à la construction de l’UTV 65. Le démarrage du chantier n’est donc pas encore à l’ordre du jour. Il convient d’attendre que les services de l’Etat, puis le tribunal administratif qui peut encore être saisi, rendent leur verdict quant à la confirmation ou à l’annulation de ce projet.

Néanmoins, le SMTD 65 a souhaité faire connaître ses engagements. Ils  sont conformes à ligne de conduite qui a guidé les élus tout au long de l’élaboration de ce projet : faire valoir  l’intérêt général tout en préservant celui des riverains les plus proches. »

Pyrénéesinfo, Communiqué.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>