Quatre danseurs pour Les Faux Semblants, la nouvelle création de Bouziane Bouteldja (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Quatre danseurs pour Les Faux Semblants, la nouvelle création de Bouziane Bouteldja (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Il voulait passer à autre chose, créer sans forcément délivrer un message, son message. Mais le quotidien l’a rattrapé et ainsi est né Les Faux Semblants. Bouziane Bouteldja revient sur les planches avec une nouvelle création artistique, ce jeudi 10 novembre 2016 dès 20h30.

Durant une heure, sur la Scène Nationale du Parvis à Ibos (Hautes-Pyrénées), le danseur et chorégraphe de Tarbes vous portera dans la difficulté d’être soi, quand la société vous impose ses choix. Après Réversible et Altérités, Bouziane Bouteldja pensait avoir tout dit. Mais comme ces lanceurs d’alerte qui ne peuvent se taire pour faire entendre la voix ceux qui souffrent en silence, il retrouve les pas pour expliquer qu’un choix n’est pas une décision imposée des autres, mais bien une volonté portée par son humanité et son identité.

A ses côtés, trois danseurs accompagnent le chorégraphe tarbais sur la scène. Venus de Toulouse, du Maroc ou de la Réunion, ils apportent la fragilité et l’émotion intacte face au désormais vieux routier des salles de danse. Ensemble, ils portent une apparence, une identité qu’impose la société, leur société, notre société. Une obligation sociale qui se confrontera avec leur volonté morale d’être soi.

« Mon but est de questionner le public, alors que l’art se dégage de plus en plus de la réflexion », explique Bouziane Bouteldja. Un message qui ne sera compris que par ceux qui voudront bien l’entendre…

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>