Autour de Michel Pélieu, la présidente du Conseil Général des Jeunes Lune Boussel-Mania (à droite), et les deux présidents de commissions Louane Julia-Castet et Dorian Bures.

Autour de Michel Pélieu, la présidente du Conseil Général des Jeunes Lune Boussel-Mania (à droite), et les deux présidents de commissions Louane Julia-Castet et Dorian Bures.

C’est déjà l’heure des élections pour les conseillers généraux jeunes des Hautes-Pyrénées. Après deux ans de mandat, les 43 collégiens des Hautes-Pyrénées vont laisser leur poste à leurs successeurs, qui seront élus pour le 6 décembre 2014.

Ce vendredi 14 novembre 2014, c’est dans la salle du conseil de département qu’ils étaient réunis, autour de leur présidente, Lune Boussel-Mania, et du président du Conseil Général, Michel Pélieu. «Je tiens à vous féliciter pour votre implication et votre engagement durant ces deux années bien remplies. Vous avez accordé de votre temps et de votre énergie afin de servir l’intérêt général. Une nouvelle preuve que la jeunesse est une véritable ressource pour notre territoire», a indiqué Michel Pélieu.

A travers deux commissions thématiques, les collégiens ont pu travailler pour améliorer le quotidien de leurs électeurs. Deux thématiques choisies par eux, en début de mandat, qui portaient sur Le Handicap, et le Bon Son. Durant ces vingt-quatre mois, ils sont allés à la rencontre des acteurs concernés pour se faire une idée des difficultés rencontrées et des propositions à faire pour améliorer le quotidien.

Côté handicap, Dorian Bures et les membres de la commission sont allés sur le terrain pour enquêter dans leurs collèges, avant de discuter concrètement avec les associations et les administrations concernées. Deux fiches actions ont été rédigées afin d’intégrer le Schéma départemental du handicap, qui est en cours de rédaction.

Côté Bon Son, Louane Julia-Castet et les membres de la commission ont pu se rendre à la Scène de musiques actuelles de la Gespe à Tarbes pour découvrir les dangers d’un son trop fort côté concert, mais aussi dans les collèges, à la faveur d’une enquête sur les causes et les conséquences des petits et grands bruits du quotidien. Là encore, une feuille de route a été rédigée afin d’améliorer les nuisances engendrées dans les bâtiments, et auprès des usagers.

« Je tenais à vous rappeler le plaisir que j’ai éprouvé à vous accompagner dans vos projets et vos actions durant ces 2 années. Apportant un regard neuf, vous avez axé votre mandat sur deux thèmes, au combien importants : « Le handicap » et « Le bon son ». Loin d’être une coquille vide, vous avez insufflé, préparé et formalisé des actions, à partir de vos analyses de terrains. Car oui, en allant à la rencontre des acteurs du territoire, vous avez su être des élus de terrain, à l’écoute de vos concitoyens collégiens. J’espère que cette expérience humaine aura suscité des vocations d’élus au service de son territoire et de ses administrés. Car la politique n’est pas un métier, c’est avant tout un engagement », explique Michel Pélieu.

Tandis que les élections ont lieu dans les 20 collèges publics et 6 collèges privés des Hautes-Pyrénées, les conseillers généraux jeunes se préparent à laisser leur place pour une nouvelle assemblée, qui sera élue pour deux ans dans cette structure née en 2002.

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>