Geneviève Isson, la maire de Séméac, ici accompagnée du président du Grand Tarbes Charles Habas (Pyrénéesinfo Archives, E.B.).

Geneviève Isson, la maire de Séméac, ici accompagnée du président du Grand Tarbes Charles Habas (Pyrénéesinfo Archives, E.B.).

C’est désormais l’heure des choix dans les dizaines de communes concernées par la future grande agglomération qui doit réunir, dans moins de huit mois, les secteurs du Grand Tarbes, du Pays de Lourdes, du canton d’Ossun, de Bigorre Adour Echez, du Montaigu, de Batsurguère et de Gespe Adour Alaric.

A Séméac, les élus devront voter pour ou contre cette grande agglomération lors du prochain conseil municipal, qui se réunira le mercredi 11 mai 2016, à partir de 20h30, à l’Hôtel de Ville.

Les autres dossiers à l’ordre du jour porteront sur l’organisation d’une enquête publique unique pour la Zac Parc de l’Adour, les subventions aux associations, une convention avec le Département des Hautes-Pyrénées pour les travaux sur les RD 827 et 21, le déclassement de la RD21, le transfert des pistes cyclables du Pont Saint-Frai de Tarbes à Séméac, et une décision modificative sur le budget 2016.

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Истёк срок регистрации доменаwwtunnel.com