Alors que le virus de la grippe aviaire a été détecté à Ibos, 18 communes sont sous surveillance (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Alors que le virus de la grippe aviaire a été détecté à Ibos, 18 communes sont sous surveillance (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

La grippe aviaire est de retour dans les Hautes-Pyrénées. 1 000 canards d’un élevage d’Ibos (Pays de Tarbes) ont du être abattus ce jeudi 1er décembre 2016 pour éviter toute contagion.

Si tôt le cas déclaré, les services de la Préfecture des Hautes-Pyrénées ont mis en place une zone de protection de trois kilomètres autour du village d’Ibos, et une zone de surveillance de dix kilomètres.

Sur 18 communes du pays de Tarbes, le mouvement de volailles sera interdits durant plusieurs jours ; seul l’abattage sur site des volailles élevées sur place seront autorisées.

Cette mesure de confinement immédiate doit permettre d’éviter toute propagation du virus sur les élevages environnants, et détecter au plus vite d’éventuels autres foyers infectés.

Mais les services de l’Etat le rappellent : le virus de la grippe aviaire n’est pas transmissible à l’homme, que ce soit à travers les volailles vivantes ou les produits transformés. Une précision importante à l’heure où les achats de Noël se préparent.

Les oiseaux sauvages sont à l’origine de cette nouvelle vague de grippe aviaire qui commence à toucher la France, après de nombreux cas en Europe du Nord et en Europe Centrale. Le cas d’Ibos n’est pas directement lié aux animaux sauvages ; il s’agit d’animaux livrés mercredi dernier depuis un élevage du Tarn, qui s’est retrouvé infecté.

Après la vague de grippe aviaire du début de l’année, c’est un nouveau coup dur pour les éleveurs du Sud-Ouest. D’autant que le virus de la grippe aviaire de cet hiver se propage plus rapidement que celui du printemps.

Outre les professionnels de l’élevage, les particuliers ayant des volailles et des oiseaux chez eux doivent les confiner durant quelques jours. Le temps de s’assurer qu’il s’agit d’un cas isolé ou de détecter d’éventuels autres cas.

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Истёк срок регистрации доменаwwtunnel.com