Martin Malvy, Michel Pélieu, Jean-Pierre Artiganave et Mgr Brouwet aux côtés des habitants de Lourdes touchés par les inondations (Pyrénéesinfo Lourdes).

Après une nuit d’accalmie, la décrue s’est amorcée samedi 20 octobre 2012 en début de soirée à Lourdes. Réunis au sein d’une cellule de crise à la mairie de Lourdes où les personnels sont restés en état d’alerte durant toute la nuit ; parmi eux, Jean-Pierre Artiganave, le commandant Pouchan et David Ribeiro, sous-préfet de Bagnères de Bigorre venus passer la journée et une partie de la nuit.

Dimanche matin, c’est avec désolation que les propriétaires  des hôtels touchés sur l’avenue du Paradis ont commencé les opérations de nettoyage pour tenter de se débarrasser de la boue laissée après que les eaux se soient retirées,  tandis que les pompiers procédaient à celles de pompage. C’est dans cette ambiance que Martin Malvy, président de la Région Midi-Pyrénées est venu faire une visite d’abord en mairie de Lourdes où il était accompagné des personnalités politiques du département dont Michel Pélieu, président du conseil général.

Le président est venu assurer la population de son soutien avec un peu de soulagement tout de même : « finalement, il y a moins de dégâts que ce que l’on pouvait imaginer sur les images de télévision et heureusement il n’y a pas de victime. L’Etat peut aider la commune sur les voiries, elles sont faibles mais il y en a ».  Il faut dire que les inondations ne sont pas de la même ampleur que le crue de référence de 1937 ou la montée des eaux comptait trois mètres de plus. Le maire de Lourdes a quant à lui  indiqué les priorités:  » nous allons procéder à la vérification des ponts communaux ainsi que des passerelles de la Grotte ».

Mgr Nicolas Brouwet, évêque de Tarbes et Lourdes, a rejoint les élus sur l’avenue du Paradis avant de se rendre avec eux à l’intérieur des Sanctuaires Notre-Dame de Lourdes qui étaient restés fermés au public ; seule la partie supérieure pouvant recevoir les pèlerins pour les célébrations.

Pyrénéesinfo Lourdes.

Dès dimanche matin, les opérations de nettoyage ont démarré pour les sinistrés de l’avenue du Paradis à Lourdes, et aux Sanctuaires (Pyrénéesinfo Lourdes).

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>