Jean-Pierre Artiganave, maire de Lourdes (Pyrénéesinfo Lourdes, Archives).

Exercice obligatoire avant le vote du budget dans quelques semaines, la présentation des orientations budgétaires par la majorité municipale permet de présenter les grands projets qui seront développés durant l’année par la municipalité. Lourdes n’a pas dérogé pas à la règle ce vendredi 9 mars 2012 lors de la séance du conseil municipal.

Avant d’ouvrir le débat (sur lequel nous reviendrons prochainement), les chiffres clés du futur budget de la ville de Lourdes ont été présentés, dans un contexte de baisse des dotations de l’Etat. Avec une Dotation de solidarité urbaine et une Dotation de solidarité communautaire supprimées en 2012, Lourdes, comme toutes les villes de France, doit faire face à un contexte économique tendu.

Côté fonctionnement, les dépenses augmenteront cette année de 2%. Entre évolution naturelle des salaires des salariés de la ville et la hausse de 70 000 euros des intérêts de la dette, les taux d’imposition 2012 devraient évoluer à la hausse. « Les impôts ménagers seront augmentés de façon raisonnée », a indiqué la majorité municipale, sans préciser pour autant le montant de la hausse pour la part locale. Côté associations, l’enveloppe globale des subventions municipales devrait rester stable.

Côté investissement, de grands travaux vont se poursuivre ou débuter, dans un contexte d’autofinancement en légère baisse. 3 millions d’euros seront empruntés pour équilibrer le budget global des investissements. Parmi les grands chantiers, l’aménagement du PN 181 qui va se poursuivre, tandis que la réfection de la rue Basse et de ses accès devrait se terminer dans le centre-ville. L’aménagement de la RD 937 (route de Bagnères) devrait également se réaliser au niveau du réseau d’eaux pluviales.

L’aménagement du site d’animations et sportifs de l’avenue Alexandre-Marquis verra de nombreux chantiers démarrer avec la couverture des terrains de tennis et la réhabilitation de la salle des fêtes. Un projet qui devrait offrir un nouveau visage à cet espace installé à l’entrée de la cité.

L’achèvement de l’aménagement de l’ancienne bibliothèque devrait permettre à des associations d’occuper des locaux, à l’image de l’Etoile Bleue avec la Maison de l’Europe. La sécurisation des falaises de l’Ophite, l’amélioration de l’éclairage public et des voiries font également partis des investissements 2012 sur Lourdes.

Un dernier mot sur la dette de la cité mariale avec un montant au 1er janvier 2012 de 21,4 millions d’euros.

Pyrénéesinfo Lourdes, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>