Les dirigeants de l'association des pêcheurs de Lourdes et du Lavedan travaillent tout au long de l'année pour le confort des pêcheurs.

Ce dimanche 26 février 2012, au palais des Congrès de Lourdes, se sont réunis environ 60 pêcheurs pour assister à l’assemblée générale des pêcheurs lourdais et du Lavedan. Norbert Pirés a présenté son bilan moral en reprenant les nombreuses activités de l’association au cours de l’année 2011. Le bilan financier est bon pour l’année écoulée malgré quelques retards d’encaissement dus à des modifications des procédures de réversion des différentes cotisations.

Au niveau des alevins, les bénévoles de l’AAPPMA espère que cette année la météo ne leur jouera pas un mauvais tour comme l’an dernier, ou au mois de mars, une crue a eu raison de la quasi-totalité des alevins en incubation dans l’écloserie. Depuis, des aménagements ont été faits par les membres de l’association aidés par les services de la municipalité pour essayer de parer à ces phénomènes climatiques et de protéger les bacs d’alevins très fragiles jusqu’à leur éclosion complète.

Cette année a vu un grand changement dans la pêche en France avec l’arrivée du permis de pêche par Internet sur l’ensemble du territoire national. L’AAPPMA s’est organisée pour  donner la possibilité aux pêcheurs par encore préparés aux nouvelles technologies de se munir du permis de pêche via internet en assurant des permanences à la Médiathèque de Lourdes. Des permis papiers sont encore disponibles chez les dépositaires classiques (Leclerc, tabac le Fontenoy)  mais la société invite ses adhérents à prendre le permis par internet afin de faciliter pour les prochaines années le renouvellement de la carte de pêche.

Une modification importante de la règlementation a vu le jour cette année et concerne les lacs de montagne. A la suite d’une décision du Parc National des Pyrénées d’interdire le transport de poissons vivants sur son territoire, la Fédération de Pêche des Hautes-Pyrénées a étendu cette interdiction, validée par arrêté préfectoral, sur l’ensemble du département afin d’en faciliter son application. Il est donc, pour cette année interdit de transporter par exemple des vairons vivants en montagne, mais la pêche aux vairons reste bien sur autorisée avec possibilité de les prendre sur place ou de les transporter morts.

Les tirs de cormorans ont été effectués depuis le mois d’octobre pour diminuer la prédation sur le gave de Pau avec des effectifs constatés un peu en baisse par rapport aux années précédentes. Le Président a rappelé que dimanche prochain était organisée la traditionnelle partie de pêche aux étangs Latapie. Cette assemblée générale s’est terminée par un pot offert par la municipalité.

Tags: ,

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>