Avant de dévoiler son programme pour Tarbes, le Front de Gauche organise des débats publics sur les grands thèmes de société (Pyrénéesinfo Archives, Eric BENTAHAR).

Avant de dévoiler son programme pour Tarbes, le Front de Gauche organise des débats publics sur les grands thèmes de société (Pyrénéesinfo Archives, Eric BENTAHAR).

Lors de la présentation de sa liste aux élections municipales à Tarbes, le Front de Gauche avait promis d’organiser des débats publics sur les grandes propositions de son programme. Ce sera encore le cas ce samedi 28 septembre 2013, à 15h30, à la Cantine SNCF de Tarbes (avenue Maréchal-Joffre) autour du thème des transports publics. En présence d’Antoine Di Ciaccio, vice-président de la communauté d’agglomération du Pays d’Aubagne, le Front de Gauche développera sa proposition de gratuité des transports publics pour tous dans le Grand Tarbes.

Avant le débat, voici le communiqué du Front de Gauche présentant ce débat. « Dans le cadre de la préparation des prochaines élections municipales de Tarbes, le Front de Gauche invite le plus grand nombre à venir débattre de sa proposition de gratuité des transports publics dans l’agglomération Tarbaise. L’actuel maire de Tarbes a proposé un jour de gratuité dans le cadre de la semaine de la mobilité. Nous proposons la gratuité toute l’année afin de réellement permettre à tous la liberté de se déplacer. Il n’y a à tarbes aucun tarif social et cela constitue un handicap pour les demandeurs d’emploi, les bénéficiaires du RSA, qui doivent se déplacer pour rechercher un emploi, faire des démarches administratives… En cette période d’austérité, de baisse du pouvoir d’achat, la gratuité des transports est une mesure qui peut permettre de redonner du pouvoir d’achat, notamment aux familles modestes, aux étudiants qui ont le plus besoin des transports publics. La gratuité permettra de réduire considérablement le nombre de voitures circulant en ville, cela aura un impact écologique conséquent et contribuera aussi à baisser le nombre d’accidents de la route, beaucoup trop important dans l’agglomération. La gratuité peut permettre de redynamiser le centre ville qui est aujourd’hui menacé par l’extension des zones commerciales périphériques. La gratuité est possible, de nombreuses communes l’ont déjà mise en place et un élu d’Aubagne viendra en témoigner. Au-delà de la gratuité, nous devons réfléchir à la question des transports dans sa globalité: l’amélioration de l’offre de transports en commun, la place des voitures dans la ville, la circulation… Toutes ces questions seront abordées lors de notre forum public du 28. »

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>