Pierre Lagonelle veut élargir le lit de l'Echez pour éviter de nouvelles crues (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Pierre Lagonelle veut élargir le lit de l’Echez pour éviter de nouvelles crues (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Les dernières montées d’eau dans l’agglomération tarbaise n’ont pas laissé insensible les membres de la liste Tarbes pour tous, menée par Pierre Lagonelle. Le candidat aux élections municipales de Tarbes veut un réaménagement du lit de l’Echez pour éviter de nouvelles crues. « Il faut consacrer un peu d’argent à sécuriser les berges de l’Echez. Même si le courant n’est pas fort, il peut y avoir un risque patrimonial », explique Pierre Lagonelle. Pour cela, il prose une série de travaux dont il estime le coût à 1,5 millions d’euros, qui devront être portés par les villes de Tarbes et de Bordères, par le Grand Tarbes et par l’Etat.

« Une étude a été faite par les Côteaux de Gascogne sur 120 pages. Il s’agit de créer un lit moyen sur chaque côté de l’Echez pour que le surplus s’étende sur une zone définie. » Un lit moyen, c’est une sorte de surface quelques centimètres sous le niveau de la terre environnante, sur une longueur de neuf kilomètres. A cela s’ajoute une « zone d’expansion de crues volontaire, sur la rive droite, en amont de Tarbes, sur des terres laissées à l’abandon. » Dans cette même logique, Pierre Lagonelle explique qu’il faudrait casser les pieds de six ponts de l’Echez pour les élargir et permettre aux eaux de mieux s’écouler.

Car si le risque de crue n’est pas vital pour la sécurité des habitants, il peut provoquer des dégâts, mais aussi une moins value sur les biens immobiliers des secteurs environnants.

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>