Lutte ouvrière débutera la campagne des élections municipales à Tarbes.

Lutte ouvrière débutera la campagne des élections municipales à Tarbes.

Les militants de Lutte Ouvrière seront présents ce samedi 2 novembre 2013 à Tarbes, le matin de 10 heures à midi au marché Brauhauban, et l’après-midi de 15 à 17h entre la mairie et la place Verdun. « Nous affirmerons que les travailleurs n’ont pas à payer la crise : les banquiers ont entraîné la société dans la crise et voudraient que les classes populaires paient les conséquences de leur cupidité et de leur irresponsabilité. Il faut refuser leur chantage : Contre les ravages du chômage, il faut exiger l’interdiction des licenciements et la répartition du travail entre tous avec maintien du salaire ; Pour que la hausse des prix n’ampute pas le pouvoir d’achat, il faut indexer les salaires et les retraites sur les prix, c’est l’échelle mobile des salaires ; Quand les patrons veulent licencier ou délocaliser leur production, ils disent qu’ils ne peuvent pas faire autrement. Il faut donc que les travailleurs puissent tout vérifier et contrôler la comptabilité des entreprises.

Nous annoncerons également la réunion publique du 22 novembre 2013 avec JP Mercier, ouvrier de l’automobile, qui permettra de démarrer notre campagne pour les élections municipales à Tarbes. »

Pyrénéesinfo Tarbes, Communiqué.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>