Avant de présenter son projet, le bilan de l'action de Gérard Trémège est actuellement distribué dans les boîtes aux lettres de Tarbes (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Avant de présenter son projet, le bilan de l’action de Gérard Trémège est actuellement distribué dans les boîtes aux lettres de Tarbes (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Même s’il est en campagne depuis mars dernier, la dernière ligne droite débute pour le maire-candidat Gérard Trémège. La tête de liste « Tarbes 2014″ a présenté ce lundi matin son premier document de campagne pour les élections municipales à Tarbes de mars 2014. Un document sous forme d’un bilan illustré autour de 28 pages et 14 thèmes montrant combien la ville avait changé depuis 2001. « Les images sont extrêmement parlantes. Il y a beaucoup de gens qui ont oublié ce qu’était la ville avant 2001. Dans ce document, nous avons fait un effort de qualité dans la présentation. Les Tarbais ont droit à une information la meilleure possible, la plus honnête et la plus claire », explique Gérard Trémège.

Des actions sociales à la rénovation des rues, des bâtiments emblématiques ou investissements dans le sport et la culture, les réalisations de 2008 à 2014 se déclinent dans ce livret en cours de distribution dans les boîtes aux lettres des Tarbais.

Mais c’est aussi au contact des habitants de la ville de Tarbes que Gérard Trémège et ses adjoints vont partir dans les prochaines heures. « Nous allons organiser deux réunions par semaine dans les quartiers de la ville. Dans ces réunions, on accepte le débat et la contradiction. Elles sont ouvertes à tous », précise le maire de Tarbes. La prochaine aura lieu ce mardi 14 janvier 2014, de 19 heures à 20 heures, au bar Le Bon Air, sur la place du Figarol. Des petits-déjeuners thématiques et deux grande réunions publiques complèteront le programme des rencontres avec les Tarbais. Sans oublier l’incontournable « porte-à-porte ». « Nous avons quadrillé la ville en 24 secteurs, avec un responsable pour chacun d’entre eux. Je serais aussi sur le terrain », explique le candidat qui a déjà organisé de nombreuses réunions chez l’habitant ces derniers mois.

Si le climat de la campagne risque d’être agité (« il y a une ambiance délétère dans cette campagne qui n’a pas été installée par mes deux adversaires féminines », explique Gérard Trémège), l’équipe qui entoure Gérard Trémège est sereine. Le travail se poursuit autour du projet, en lien avec les adjoints sortants. Celui-ci devrait être finalisé dans les prochains jours, pour être présenté, avec la liste complète, courant février.

Dernier point évoqué, celui du financement de la campagne. Et là aussi, Gérard Trémège joue la transparence. « Le financement est assuré par l’association Tarbes 2014, que nous avons créé en 2001 et renommé à chaque campagne. Elle bénéficie sur le plan juridique du statut de parti politique et est donc soumise au contrôle sur les comptes de campagne. Elle a permis de recueillir des prélèvements mensuels depuis 2008 sur les indemnités du maire et des adjoints. Donc, nous ne ferons pas appel à des sponsors extérieurs. »

La campagne est lancée.

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.


[TARBES] Municipales Tarbes 2014 – G… par pyreneesinfotv

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>