Depuis plusieurs jours, l’ancien établissement Zolpan, rue Carnot à Tarbes, change de physionomie. Des draps blancs couvrent ses larges vitrines, tandis qu’à l’intérieur, tous s’agitent pour transformer le vaste lieu de 530 m2 en un nouveau espace de vie pour les artistes.

Michel Peyrelade, entouré de Jérôme Colbac et du maire Gérard Trémège, lors de la présentation de l'Artelier (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Michel Peyrelade, entouré de Jérôme Colbac et du maire Gérard Trémège, lors de la présentation de l’Artelier (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

L’Artelier a été présenté ce mardi 22 juillet 2014 par son coordinateur, Michel Peyrelade. Annoncé pour le 6 septembre prochain, l’Artelier se veut un lieu ouvert aux artistes et créateurs d’art, en résidence permanente ou temporaire, afin de favoriser la création et les échanges dans un même espace. « Nous voulons créer un lieu où les artistes pourront se rassembler, se retrouver pour échanger et travailler ensemble. L’Artelier est plus qu’un collectif, c’est un espace de création où toutes les formes d’art doivent se côtoyer. Il accueillera des artistes et créateurs d’art de façon temporaire ou permanente. Ils disposeront d’espaces de création, d’exposition via un showroom, et la possibilité de proposer des cours et des initiations à tous les publics », explique le coordinateur du projet, porté par l’association tarbaise Delacouleurpartout.

Déjà, les premiers artistes sont annoncés. Outre l’activité de graffeur de Michel auprès des enfants comme des adultes, sous le nom de Tome Esprit Malin, l’Artelier accueillera la cuisine artistique de Jérôme Colbac, un créateur sur bois, mais aussi des sculpteurs, peintres, souffleurs de verre et créateurs… Leur point commun sera de partager leur passion et leur savoir-faire avec le public, des tout-petits aux plus âgés. Déjà, les premiers cours sont ouverts à l’inscription sur la page Facebook de l’Artelier.

Lors de la présentation à la presse, le maire de Tarbes, Gérard Trémège, était présent, pour montrer son soutien à ce projet associatif et artistique. « Nous avions essayé de créer un lieu artistique sur le site de l’Arsenal (…). Je suis ravi que des jeunes comme Michel Peyrelade s’investissent dans ce projet », explique le maire de Tarbes.

Dès la rentrée de septembre, les premiers cours cotoyeront les expositions d’artistes. En attendant, tous les bénévoles de l’association travaillent au quotidien pour transformer les lieux et en faire un espace de vie, de rencontre et d’échanges artistiques.

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>