Après avoir présenté le parcours du Tour de France 2019 à Paris, Christian Prudhomme se rend à Pau et à Tarbes pour présenter les étapes dans les Pyrénées (Photo ASO, T. Maheux).

Après avoir présenté le parcours du Tour de France 2019 à Paris, Christian Prudhomme se rend à Pau et à Tarbes pour présenter les étapes dans les Pyrénées (Photo ASO, T. Maheux).

Quatre jours dans les Pyrénées, en plein cœur de l’édition 2019, mais quatre étapes intenses pour les coureurs du prochain Tour de France. ASO a dévoilé ce jeudi matin à Paris le tracé des 21 étapes du Tour de France 2019, qui débutera le 7 juillet de Bruxelles avant de se refermer à Paris le 28 juillet 2019.

Et les Pyrénées sont peut mais fortement dotées pour cette épreuve cycliste majeure du calendrier international. Quatre étapes seulement, mais des sensations fortes pour les sprinteurs comme pour les grimpeurs.

Le Tour de France arrivera en Occitanie par Toulouse le 18 juillet pour se rendre à Bagnères-de-Bigorre. La ville chère au Président de la République accueillera une arrivée, après un passage par Saint-Gaudens, Loures-Barousse, Bagnères-de-Luchon, le cole de Peyresourde, Arreau, Ancizan et Campan.

La 13e étape sera plus urbaine avec un contre-la-montre dans l’agglomération de Pau. 27 kilomètres au pied des Pyrénées pour des sprinteurs, avant d’entamer la première épreuve de montagne du Tour 2019. Les coureurs partiront de Pau pour traverser Gelos, Mazères-Lezons, Gan et Jurançon, avant un retour à Pau. Contrairement à la première carte présentée par la presse en début de semaine, la cité royale sera bien présente dans cette édition 2019. Les amoureux du vélo dans la capitale des Pyrénées-Atlantiques et du Béarn auront été soulagés ce jeudi matin.

Retour dans les Hautes-Pyrénées le samedi 20 juillet 2019 pour un départ dans les rues de Tarbes. Les 117 kilomètres de l’étape conduiront les cyclistes vers Pontacq, Asson, Ferrières, le Col du Soulor, Argelès-Gazost, Luz-Saint Sauveur et Barèges avant une arrivée à 2 115 mètres d’altitude, en haut du col du Tourmalet.

La dernière étape dans les Pyrénées, et en Occitanie, partira le lendemain de Limoux pour rejoindre Foix (Ariège), non sans avoir emprunté le col de Montésgur, Tarascon-sur-Ariège, le Port de Lers et le Mur de Péguère.

Puis se sera un court passage par Nîmes avant d’affronter longuement les Alpes la dernière semaine de juillet.

Le top départ est désormais donné dans les villes et leurs offices de tourisme pour accueillir les dizaines de milliers de fans du Tour de France qui se presseront sur les routes, le long du parcours.

Pyrénéesinfo, Eric BENTAHAR.


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>