Les syndicats des Hautes-Pyrénées unis appellent à la grève et au rassemblement des personnels de l'Education Nationale ce lundi à Tarbes (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Les syndicats des Hautes-Pyrénées unis appellent à la grève et au rassemblement des personnels de l’Education Nationale ce lundi à Tarbes (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Avant les « gilets jaunes » dans les rues de Tarbes (et de Lourdes) ce samedi, ce sont les personnels de l’Education Nationale en Hautes-Pyrénées qui seront dans la rue ce lundi 12 novembre 2018. Les syndicats ont lancé un appel à la grève unitaire pour dénoncer les moyens en baisse dans le budget de leur ministère pour 2019.

CDFT, FSU, UNSA et CGT dénoncent des moyens déjà insuffisants pour mettre en place les réformes annoncées par le Gouvernement d’Edouard Philippe. Comme le doublement des classes de CP depuis la rentrée. « Dans les Hautes-Pyrénées, c’était cinq classes, soit une infime partie des élèves. Mais il n’y a pas assez de postes d’enseignants en France pour décliner cette mesure. Et les réformes annoncées dans les lycées font croire qu’il y aura moins de personnel à la prochaine rentrée », dénoncent les syndicats à plusieurs voix.

En France, ce sont 2 650 postes dans les collèges et les lycées, et 400 postes de personnels administratifs qui devront disparaître en 2019, « alors que 40 000 élèves de tous niveaux sont attendus en plus cette année ». En vingt ans, le seul département des Hautes-Pyrénées a perdu 130 postes dans les écoles.

Les syndicats des Hautes-Pyrénées craignent à court terme la remise en cause des écoles rurales, des RPI et des classes isolées, qui permettent le maillage du territoire bigourdan, au profit de grands rassemblements en zones urbaines. « Qu’est ce qu’il va rester comme service public dans les départementaux ruraux comme le nôtre ? », s’interrogent les syndicats.

Carte scolaire, postes en moins, et aussi une sécurité remise en question où les syndicats préfèreraient plus de personnel aux gendarmes et policiers, ce sont les principaux arguments qui les conduiront dans la rue ce lundi 12 novembre 2018. Le rassemblement est fixé à 10 heures devant l’Inspecteur académique à Tarbes, avant un défilé vers la Bourse du Travail où un débat sur ces questions aura lieu.

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>