Les grands élus de droite et du centre de Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon étaient réunis à Narbonne samedi pour une grande rencontre autour du candidat Les Républicains-UDI Dominique Reynié, en vue des élections régionales de décembre 2015 (DR).

Les grands élus de droite et du centre de Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon étaient réunis à Narbonne samedi pour une grande rencontre autour du candidat Les Républicains-UDI Dominique Reynié, en vue des élections régionales de décembre 2015 (DR).

Dominique Reynié, tête de liste de la droite et du centre aux élections régionales de Midi-Pyrénées Languedoc-Roussilon, a réuni le Collège des élus le samedi 13 juin 2015 à Narbonne (Aude). Lors de son élection le 25 avril dernier à Sète, Dominique Reynié s’était engagé à rassembler une nouvelle fois, et à cette date, les élus membres de ce Collège afin de leur présenter l’état d’avancement de la campagne.

« La nature de notre Région, tant par sa taille que par la diversité de ses territoires, m’amène à organiser la campagne en m’appuyant sur des référents régionaux et départementaux » explique Dominique Reynié, candidat à la présidence de la Région Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon.

Six référents régionaux ont ainsi été désignés : Stéphan Rossignol, Président du groupe d’opposition Languedoc-Roussillon, et Jacques Thouroude, Président du groupe d’opposition Midi-Pyrénées, chargés de suivre le processus de fusion ; Laurence Magne (Languedoc-Roussillon) et Elisabeth Pouchelon (Midi-Pyrénées), conseillères régionales, travailleront à l’élaboration du programme ; Jacques Blanc et Marc Censi, anciens présidents des régions Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées, seront les Grands référents pour la Grande Région.

« Outre ces référents régionaux, j’ai présenté ce matin [samedi 13 juin 2015, NDLR], au collège des élus, la liste des futurs référents départementaux. Ensemble, nous avons choisi de coordonner la publication de cette liste avec celle des chefs de file Républicains qui sera communiquée par la CNI après sa réunion», déclare Dominique Reynié.

Dominique Reynié a tenu à préciser le rôle du référent départemental : «Il aura en particulier la charge d’associer tous les élus qui le souhaitent à notre projet et à ma candidature à la présidence de la région. Sa mission sera également de faire émerger les problématiques et les attentes propres à son département afin de nourrir notre projet régional ; de même, il veillera à permettre la déclinaison de notre programme régional à l’échelle de son territoire. Le référent départemental jouera le rôle d’un facilitateur pour toutes les phases de la campagne».

A l’occasion de cette réunion, Dominique Reynié a exprimé la nécessité de constituer des listes qui tiendront compte d’une représentation équilibrée et juste entre la droite et le centre, du renouveau des générations avec la présence de jeunes candidats, des représentants de la société civile, de l’équilibre entre la diversité des territoires (rural, urbain…), de la présence de candidates têtes de liste dans un nombre de départements permettant de ne pas trop s’éloigner de la parité, d’élus expérimentés avec une parfaite connaissance de leur territoire.

Pyrénéesinfo, Communiqué.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>