Vu ce sourire, Marion Constance ne nous aurait-elle pas tout dit ? (Tarbesinfo Images).

On pourrait aisément dire de Marion Constance que c’est une globe-trotteuse. Car dans le cadre de son activité professionnelle, elle se balade de ville en ville voire même de pays en pays et ce, régulièrement depuis une dizaine d’années. Sur son passage en terres plus ou moins inconnues comme à son retour dans son fief bigourdan, elle a le don de faire voyager à son tour celles et ceux qui portent un intérêt à ses travaux. Pourtant cette jeune séméacaise n’est ni rédactrice de guides touristiques ni présentatrice d’émissions consacrées aux voyages. Bref, arrêtons de tourner autour du pot et de nous emmêler les pinceaux. De la rencontre que je viens de faire, je vais vous en dresser le tableau. Embarquement immédiat dans un riche univers coloré et dynamique où les images semblent s’animer et prendre vie.

Dès son plus jeune âge Marion Constance a clairement affiché un intérêt et des aptitudes en matière d’arts plastiques. Après s’être essayée à différentes techniques picturales (huile, acrylique,…) elle décide délibérément de se concentrer sur la réalisation d’aquarelles avec une approche bien personnelle. Soucieuse de relooker et de renouveler ce médium au-delà de sa forme traditionnelle, et ainsi de se démarquer de ses pairs, Marion choisit de bousculer les conventions et les académismes pour se spécialiser dans la création d’aquarelles contemporaines et narratives ; ceci dans l’idée de poser avec précision son regard sur la vie quotidienne des populations tout en véhiculant des messages par l’image.

Portée par ce vent de modernité et d’originalité créative, l’artiste séméacaise crée des œuvres, au grès de ces voyages, qui allient de façon harmonieuse des teintes pour le moins surprenantes et des pigments uniques. Un foisonnement de couleurs, à l’image d’une peinture, qui se veut le reflet instantané de la richesse et de la diversité culturelle propres à chacune des contrées qu’elle visite et que l’aquarelliste coloriste parvient à retranscrire sur le papier dans le moindre détail. Rien n’échappe au regard aiguisé de l’artiste peintre narrative, rien ne manque dans la description de ces scènes de vie typiques : le mouvement, l’ambiance, la chaleur, le naturel, la gestuelle et les multiples expressions des individus qu’elle rencontre dans toute leur simplicité, leur pureté et pour lesquels elle porte un intérêt évident. Cette sensibilité aigue n’a d’égal que son sens de l’observation et son inspiration réunis. Une approche qui libère une salve d’émotions et de ressentis jusque dans ses œuvres et qu’elle partage régulièrement avec une kyrielle d’amateurs d’art, à chacune de ces nombreuses expositions ponctuelles qu’elle déploie aux quatre coins de l’hexagone ou lors d’expositions permanentes comme à Marseille mais aussi à Philadelphie.

Car depuis trois ans, Marion Constance bénéficie d’une renommée internationale, ce qui vient enrichir son palmarès déjà bien fourni en France. Citons de manière non exhaustive sa participation en 2009 à la biennale de Florence (Italie) et un prix décroché à Bruxelles en juin 2010. C’est au cours de ces mêmes trois dernières années que notre artiste peintre internationale a trouvé la matière et l’inspiration pour développer une technique nouvelle et originale tout en traçant le croquis d’un rendez-vous inédit au niveau régional et désormais imminent. Restez bien connectés, votre serviteur vous en dira plus dans quelques jours…

Rémy Trouches.

+ d’infos sur http://constance.guidarts.com.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>