Se faufiler entre quilles et pneus pour éviter les pénalités, n’est jamais évident (Photo IMEC, BLS).

Se faufiler entre quilles et pneus pour éviter les pénalités, n’est jamais évident (Photo IMEC, BLS).

Les moteurs vont rugir ce week-end dans les Hautes-Pyrénées. Le parking de l’Autoport Kennedy à Tarbes accueillera les concurrents du 19e Slalom Poursuite de la Ville de Tarbes, ces samedi 2 et dimanche 3 septembre 2017.

Ce rendez-vous sportif est organisé par l’équipe de l’Ecurie Bigorre Tarbes Auto Sport avec l’aide des bénévoles des villages d’Osmets et Luby, pour ce second rendez-vous de la saison 2017 de la Ligue du Sport Auto Midi-Pyrénées.

Il faudra de l’adresse et de la dextérité pour les pilotes dans cette discipline qui est un cas à part. La vitesse n’est pas le facteur déterminant pour obtenir un bon classement, le pilote doit avant tout faire preuve d’adresse et dextérité, pour se faufiler entre les quilles et les pneus qui délimitent le parcours. Toute quille renversée et, la sanction tombe avec une pénalité d’une seconde au classement de la manche. Les pneus bousculés peuvent amener à l’annulation d’une des manches disputées par le maladroit. Cette discipline est aussi la rampe de lancement pour de nombreux amateurs qui, après avoir fait leur gamme entre quilles et pneus s’orientent vers des catégories supérieures, courses de côtes, rallyes et autres.

Les Bigourdans devraient une fois encore se présenter en force sur le parking Kennedy : Sandra Cazentre, Hélène Pambrun, Marc Grossetête, Anthony Jougla, Hervé Cazajous, Mickaël Huzet, Stéphane Bibes… et encore bien d’autres.

Comment faire un premier pas en sport automobile sans se prendre la tête ? Le slalom fait parti des rares disciplines à accueillir des personnes qui ne possèdent pas de licence sportive. Pour participer, il suffit de posséder le permis de conduire, la voiture : celle de tous les jours fera l’affaire, un casque et une paire de gants. Une unique occasion de connaître ou de découvrir sa capacité à maîtriser une voiture dans un cadre parfaitement sécurisé sans prendre de risque.

Ceux qui veulent participer à cette compétition, doivent se présenter au contrôle administratif avec un certificat médical d’aptitude à la conduite sur le lieu de l’épreuve, sans oublier le permis de conduire et 52 euros pour l’obtention d’une licence à la journée.

Les horaires clés de la compétition. Vérifications techniques et administratives à l’Autoport Kennedy : samedi de 15h à 19h15 et dimanche de 7h à 9h. Essais libres et chronométrés de 9h05 à 12h30. Début de la 1re des trois manches de course à 14h. Remise des prix aux environs de 18h30. Entrée gratuite pour les moins de 12 ans. Buvette et possibilité de restauration sur place.

Pour Pyrénéesinfo Tarbes, Bernard Le Soulan.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>