Le Tarbes Pyrénées Rugby était convoqué devant la DNACG ce mardi 30 mars et lui a communiqué les éléments comptables, suite à l’arrêté des comptes au 31 décembre 2009, ainsi que des éléments concernant de nouveaux partenariats. Un nouveau rendez-vous est prévu le 4 mai prochain devant la DNACG.

Le TPR doit faire face, cette saison, à une amende de la DNACG et à un redressement de l’URSSAF, deux éléments qui sont la conséquence d’erreurs de gestions passées et qui n’étaient pas prévus par la direction en début de saison lors de l’élaboration du budget. Ils pèsent aujourd’hui sur les comptes du club, alors que le redressement comptable est en bonne voie, grâce aux efforts réalisés à tous niveaux. La DNACG l’a d’ailleurs déjà acté en diminuant d’un tiers l’amende initiale infligée au club.

Le TPR souhaite faire savoir que, sans ces deux nouveaux éléments qualifiés d’«exceptionnels» en termes comptables, il serait en mesure d’atteindre l’équilibre budgétaire en fin de saison, alors que l’an passé s’était achevé sur un lourd déficit. Le Président Jean-Pierre Davant, qui oeuvre sans relâche depuis sa prise de fonction pour le développement économique du TPR, se doit une nouvelle fois de faire le nécessaire dans l’intérêt du club pour atteindre l’équilibre comptable au 30 juin.

Le TPR fera tout pour atteindre ces impératifs financiers, afin de pérenniser sa présence dans le rugby professionnel. 

Sport / Le Tarbes Pyrénées Rugby devant la DNACG

Le Tarbes Pyrénées Rugby était convoqué devant la DNACG ce mardi 30 mars et lui a communiqué les éléments comptables, suite à l’arrêté des comptes au 31 décembre 2009, ainsi que des éléments concernant de nouveaux partenariats. Un nouveau rendez-vous est prévu le 4 mai prochain devant la DNACG.

Le TPR doit faire face, cette saison, à une amende de la DNACG et à un redressement de l’URSSAF, deux éléments qui sont la conséquence d’erreurs de gestions passées et qui n’étaient pas prévus par la direction en début de saison lors de l’élaboration du budget. Ils pèsent aujourd’hui sur les comptes du club, alors que le redressement comptable est en bonne voie, grâce aux efforts réalisés à tous niveaux. La DNACG l’a d’ailleurs déjà acté en diminuant d’un tiers l’amende initiale infligée au club.

Le TPR souhaite faire savoir que, sans ces deux nouveaux éléments qualifiés d’«exceptionnels» en termes comptables, il serait en mesure d’atteindre l’équilibre budgétaire en fin de saison, alors que l’an passé s’était achevé sur un lourd déficit. Le Président Jean-Pierre Davant, qui oeuvre sans relâche depuis sa prise de fonction pour le développement économique du TPR, se doit une nouvelle fois de faire le nécessaire dans l’intérêt du club pour atteindre l’équilibre comptable au 30 juin.

Le TPR fera tout pour atteindre ces impératifs financiers, afin de pérenniser sa présence dans le rugby professionnel.

Tags: ,

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>