Un drame qui va endeuiller l'Ecole nationale d'ingénieurs de Tarbes.

Le choc a été effroyable. A la sortie d’une courbe qui ne présente pas de danger particulier, la voiture va basculer dans le fossé, puis glisser sur le bas-côté avant de heurter violemment une buse au pied d’un pont qui surplombe l’A 65. A l’intérieur de la voiture, Philippe Charbonnaud, professeur de 50 ans à l’Ecole Nationale d’Ingénieurs de Tarbes, et deux étudiants de l’Enit Jiu Cheng Xu (28 ans) et Nassim Zbib (29 ans). Lors du choc qui s’est déroulé ce vendredi 8 juin 2012 dans l’après-midi, à hauteur de Garlin (Béarn), deux d’entre eux sont morts sur le coup, le troisième peu après l’intervention des secours. Près d’une trentaine de secouristes vont se dépêcher sur place, armé d’un hélicoptère. Mais il sera trop tard. L’heure est désormais au deuil à l’Ecole d’ingénieurs de Tarbes, encore sous le choc de cette terrible nouvelle. Mais aussi à la recherche d’explications sur les raisons de ce premier accident mortel sur l’A 65.

Pyrénéesinfo, E.B.

Source : La Nouvelle République des Pyrénées.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>