Reçu par le maire de Tarbes, le groupe Boulevard des Airs a annoncé son passage chez Patrick Sébastien sur France 2 le 5 mai prochain (Pyrénéesinfo Tarbes, Images).

Ils sont huit, mais ils ne parlent que d’une seule voix. Celle du succès. Depuis plusieurs mois, Boulevard des Airs a largement dépassé les frontières de Tarbes et des Hautes-Pyrénées pour franchir toutes les scènes, voire même la Seine. Car c’est à Paris qu’ils se retrouvent désormais régulièrement pour faire le tour des médias nationaux. Après les radios nationales, c’est au tour de France 2 de braquer ses projecteurs sur le groupe de chansons cuivrées de Bigorre. « On avait demandé à voir Patrick Sébastien lors de son spectacle à Tarbes, en janvier dernier lors des Petits As. On voulait lui donner un CD. Il l’a pris, en expliquant qu’il en recevait des centaines. Quelques jours après, il appelait directement Florent pour nous inviter à son émission », explique sobrement Sylvain Duthu. Et c’est donc une semaine après que les membres de Boulevard des Airs participaient à l’enregistrement des Années Bonheur. L’émission, diffusée sur France 2 le samedi 5 mai 2012, sera aussi diffusée dans la salle des fêtes d’Oursbelille, dans le canton de Bordères-sur-l’Echez, où le groupe jouera le soir même. Ce sera l’un des rares concerts dans les Hautes-Pyrénées de cette année.

Car outre France 2, Boulevard des Airs se produira sur une centaine de dates cette année. Dont au Québec, en Belgique et en Suisse. Une tournée nationale et internationale portée par le succès de leur deuxième single, Cielo Ciego, déjà vendu à 30 000 exemplaires.

Un succès né de huit années de travail sur les petites scènes locales, du Celtic Pub à la Gespe, avant de se produire sur la place de Verdun de Tarbes ou la Halle Marcadieu. Mais après avoir signé avec Sony, après avoir vu leur clip sur les grandes chaînes musicales de la TNT, c’est toujours à Tarbes qu’ils se retrouvent pour travailler leur musique. De nouveaux titres sont en cours d’écriture. Ils devraient sortir sur scène avant d’être graver sur CD.

Pour Gérard Trémège, le maire de Tarbes, qui recevait une partie du groupe ce lundi 23 avril 2012, « c’est un exemple à donner à la jeunesse. Quelque soit la passion, il faut du travail et de la patience. Et les choses arrivent… ».

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>