Le président du TPR, Jean-Pierre Davant, lors de la présentation de l'équipe 2011-2012 (Pyrénéesinfo Tarbes Archives, Eric BENTAHAR).

Avec un budget de 4,41 millions d’euros pour cette saison (en baisse de 400 000 euros), le Tarbes Pyrénées Rugby débute sa saison 2012-2013 de Pro D2 face à un poids lourd du rugby français. Lyon, 15 millions d’euros de budget et deux stars du rugby français, a pris l’habitude de croquer l’ours tarbais. En sera-t-il de même ce samedi 25 août 2012 à Lyon pour la première journée de championnat ? La réponse à 18h15 devant les caméras d’Eurosport. En attendant, c’est un club de Tarbes uni et motivé qui va faire son entrée dans le championnat. Si les ambitions affichées restent simple (gagner les matchs et se qualifier pour les phases finales), les premières rencontres vont donner le tempo de la saison. Lyon ce samedi à l’extérieur, Pau à la maison le 1er septembre, deux belles mais difficiles rencontres et donc peu de temps pour se rôder.

D’autant qu’en coulisses, le mois de septembre pourrait être agité au Tarbes Pyrénées Rugby. Chez nos confrères de la Nouvelle République, le président Jean-Pierre Davant n’écarte pas une démission du club. « On verra » répond le président Davant à la question de Gérald Gauthier sur sa démission ; précisant que l’agenda administratif de septembre « sera le moment de prendre des décisions importantes (…). Peut-être que je suis un frein et que cela ira mieux si je m’en vais ».

Jean-Pierre Davant qui explique chez nos confrères du Groupe Dépêche que l’Ursaff a fait parvenir une amende de 123 000 euros à l’association du TPR, pour une dette sociale datant de la période 2009-2011. « Le délai qui lui avait été accordé pour combler le trou a été dépassé sans que rien n’ait été fait (…). Il y a beaucoup de conseilleurs mais pas beaucoup de payeurs, de l’incompétence aussi. Cela me chagrine parce que je suis très attaché à ce club. Et je suis très malheureux de voir un tel désintérêt autour de lui », explique Jean-Pierre Davant dans les colonnes de La Nouvelle République.

Des décisions importantes sont donc à venir dans les prochaines semaines du côté du Stade Maurice-Trélut. Chose sûre, Laurent Guétard ne sera plus le président du directoire. Christian Paul devrait reprendre la présidence du Club Affaires.

Pour le côté sportif, tout est dans les mains des joueurs dès ce samedi !

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>