Le 1er Régiment de Hussards Parachutistes de Tarbes au Tchad (DR).

Le 1er régiment de hussards parachutistes projette ses hommes en Afghanistan, au Tchad et bientôt à Djibouti. En effet, un mois et demi après le départ du 1er escadron en Afghanistan, le 3e escadron du capitaine de Coincy, un détachement de l’escadron de commandement et de logistique et l’état major, soit un total de 188 personnes  viennent de rejoindre le Tchad  sous les ordres du chef de corps du 1er RHP, le colonel de Montgros.

Arrivés il y a quelques jours à N’Djamena, les hussards parachutistes débutent une mission de quatre mois, aux cotés d’une compagnie du 3e régiment de parachutistes d’infanterie de marine et d’une batterie du 35e régiment d’artillerie parachutiste.

Le colonel de Montgros a pris officiellement le commandement du détachement terre au sein du dispositif Epervier. Ce dernier a été mis en place au Tchad en février 1986 afin de contribuer à la protection des intérêts français au Tchad, au soutien de l’armée tchadienne et de constituer une réserve d’intervention.

La base arrière du 1er RHP à Tarbes sous les ordres du lieutenant-colonel de La Rocque verra ensuite partir en juillet 2011 le 2e escadron (113 personnes) à Djibouti pour 4 mois, le régiment se composera alors, d’environ 350 personnes.

1er RHP.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>