Deux apprentis du CFA venus de Lau-Balagnas et Hourc sont partis quinze jours en Finlande.

Sensibilisé par leur formateur de charpente, c’est à Turku en Finlande que deux apprentis charpentiers de 2e année CAP du CFA des Hautes-Pyrénées ont vécu leur première expérience professionnelle européenne, en fin d’année 2011. Avec la participation active de la Chambre Régionale des Métiers et de l’Artisanat dans le cadre du dispositif de mobilité pour les apprentis «AP n’GO », le soutien financier du programme Léonardo Da Vinci et le Conseil Régional Midi Pyrénées, Kilian Tanguy et Yohan Marin sont partis seuls pendant quinze jours intégrer une entreprise pour élargir leurs pratiques professionnelles.

L’objectif principal de ce projet pédagogique était la découverte de nouvelles pratiques dans le domaine de la charpente et celui de la couverture bâtiment. L’entreprise d’accueil touchait surtout au domaine de la couverture. Les apprentis exerçant la couverture dans leur entreprise ont pu s’épanouir dans ce domaine avec la pratique de différentes méthodes de travail (travail du zinc…).

Ce voyage a été une expérience très enrichissante et unique pour les deux jeunes. Outre l’aspect technique de leur activité professionnelle, ils ont découvert une autre ville, une autre culture européenne et une autre façon de vivre. L’immersion a été réussie : les cours de remise à niveau en anglais dispensés au C.F.A. de Tarbes ont facilité leur intégration. En outre, l’entreprise d’accueil a été agréablement surprise par le niveau de compétences des apprentis tarbais et ces derniers très heureux d’avoir pu bénéficier de ce programme.

Pour les apprentis, au-delà de l’enrichissement professionnel, il y a aussi la petite touche d’extraordinaire que comporte tout voyage à l’étranger : « Les jeunes comprennent ainsi qu’ils font partie intégrante de l’Europe et cela rejaillit sur leur travail ! ». Le CFA remercie Jean-Pierre Bourdet de l’entreprise Bourdet de Lau Balagnas et Bertrand Thomas de l’entreprise Toiture Bigourdane de Hourc, leurs maîtres d’apprentissage, qui les ont encouragés dans cette initiative.

Ouverture d’esprit, autonomie, meilleure intégration sur le marché du travail, la mobilité européenne représente pour les jeunes une expérience professionnelle et une aventure humaine. C’est ce regard « multi-pays » que développe le dispositif « AP n’GO » pour le plaisir de nos apprentis hauts-pyrénéens !

Communiqué.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>