Voici un communiqué de l’association Libre Pensée des Hautes-Pyrénées. «Depuis plusieurs années, la Libre Pensée revendique la réhabilitation des fusillés pour l’exemple de la première guerre mondiale. Les Présidents de la République successifs, intéressés, n’ont pas conclu bien qu’ils aient tous considéré que ceux-ci n’avaient pas failli. La Fédération de la Libre Pensée des Hautes Pyrénées, avec la Fédération Nationale insistent pour que cette décision soit enfin effective dès ce 11 novembre 2012. Tout report serait considéré comme une échappatoire et un refus de prendre ses responsabilités républicaines. La Libre Pensée, la Ligue des Droits de l’Homme, le Mouvement de la Paix, l’Union Pacifiste et l’ARAC, rappellent que les pays belligérants ont pratiquement tous, selon les formes juridiques des pays, procédé à cette réhabilitation.»

Pyrénéesinfo Tarbes.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>