Frédéric Garcès a choisi l'Avare, de Molière, pour sa nouvelle résidence au Pari à Tarbes (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Frédéric Garcès a choisi l’Avare, de Molière, pour sa nouvelle résidence au Pari à Tarbes (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Voici une jeune compagnie tarbaise qui a déjà pris de belles habitudes au Pari. Celles de nous surprendre et de proposer des rendez-vous toujours étonnantes. Ce sera le cas encore durant ce mois de novembre à Tarbes avec une version revisitée de Molière. La Compagnie des Odyssées proposera L’Avare ou le bal des maudits.

Si le metteur en scène Frédéric Garcès a décide de respecter l’univers et les costumes d’époque de l’oeuvre, c’est une version sombre mais divertissante qu’il proposera au grand public dès le 5 novembre. « C’est une pièce grinçante et tragi-comique. Dans l’Avare, tout le monde dégage une certaine cruauté. Alors on a eu envie de créer un bal macabre, de réveiller les fantômes, ces âmes errantes qui tournent autour d’Arpagon et sa quête de sa cassette », explique Frédéric Garcès.

Si le ton est sombre, la pièce se voudra accessible à tous, et même au jeune public puisque des séances scolaires sont déja programmées dans le cadre de cette deuxième résidence de la saison à la Fabrique Artistique de la Ville de Tarbes. « Nous allons respecter l’oeuvre de Molière, car tout est là, entre les lignes. »

En attendant l’avant-première de cet Avare le mardi 5 novembre 2013 à 20h30, deux rendez-vous sont au programme de cette nouvelle résidence. A commencer par le partenariat avec La Gespe qui se poursuit pour le concert des Fleurs du Mâle, le mardi 22 octobre à 20h30. Du punk saupoudré de musette dans la salle du Pari (en entrée gratuite, mais dans la limite des places disponibles !). Le mardi 29 octobre, à 19 heures, c’est une conférence sur Molière « le génie de l’illusion comique » qui sera proposée par la professeur de littérature Anne Lasserre.

Sans oublier l’étrange exposition de Richard Tisserant. Etrange, car ces regards peints sur différents formats et différents supports ne vous laisseront pas indifférents. Là aussi, l’entrée est gratuite. Aucune raison donc de rater ce rendez-vous artistique du 19 octobre au 10 novembre au Pari.

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>