René Bidal, le préfet des Hautes-Pyrénées, est allé à la rencontres des militaires de Tarbes.

Mardi 23 novembre 2010, René Bidal, préfet des Hautes-Pyrénées a répondu à l’invitation du délégué militaire départemental, le colonel Hugues Magny, pour une présentation des deux régiments de la garnison de Tarbes, le 35e régiment d’artillerie parachutiste et le 1er régiment de hussards parachutistes.

Le préfet, accompagné des sous-préfets de Bagnères-de-Bigorre et d’Argelès-Gazost, a pu approfondir sa connaissance de ces deux formations ainsi que leurs engagements opérationnels tant sur le territoire national que dans les théâtres d’opérations à l’étranger.

Cette visite a permis de souligner le poids économique et social que représente l’Armée en Bigorre et en particulier à Tarbes. 2000 hommes qui représente 800 familles et 1600 enfants qui pour une partie gardent des attaches durablement sur la région.

Mais l’intérêt de l’implantation dans la grande agglomération tarbaise n’est pas qu’affaire de sentiments. En effet, le camp de Ger, situé à 10 kilomètres de Tarbes sur la route de Pau constitue un complément indispensable à l’implantation des deux régiments dans la ville. Sa proximité avec l’aéroport, la présence de la plus grande zone de saut d’Europe, de champs de tirs et de manœuvre en font un outil particulièrement précieux pour leur entraînement quotidien.

Le Préfet, saluant la qualité des deux régiments parachutistes ainsi que l’intensité de leur engagement opérationnel, a pu constater les investissements importants consentis par le ministère de la Défense dans la rénovation de l’infrastructure et la modernisation des moyens d’instruction.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>