Le conseil municipal de Tarbes a fait le point sur l'aménagement du site de l'Arsenal (Pyrénéesinfo Tarbes, E.B.).

Le conseil municipal de Tarbes a fait le point sur l’aménagement du site de l’Arsenal (Pyrénéesinfo Tarbes, E.B.).

Dans l’air de la salle de conseil de l’Hôtel de ville de Tarbes flotte la campagne des élections municipales de mars 2014. Pour débuter ce conseil municipal du lundi 16 décembre 2013, le maire de Tarbes avait choisi de faire un point sur le site de l’Arsenal.

Un bilan d’étape pour ce projet de réaménagement démarré en 2009 par l’achat du site à Giat Industrie qui a fortement évolué au fil des ans. Ainsi, la ville de Tarbes a investi plus de 11 millions d’euros dans ce nouveau quartier, entre l’achat des terrains et l’aménagement des voies et bâtiments. A titre d’exemple, plus de quatre millions d’euros auront été nécessaires pour refaire les routes et voiries sur l’ensemble du site.

« Nous avons procédé à 4,8 millions d’euros de cessions à des entreprises qui ont créé 677 emplois sur le site, dont 284 nouveaux. Oui, ce site connaît une nouvelle vie, et non il ne crée pas une offre concurrente au centre-ville, car il n’y a pas de commerce de la maison et de l’habillement », précise Gérard Trémège, le maire de Tarbes.

Sur l’ensemble du quartier, 33 900 m2 de bâtiments sont encore disponibles, notamment les bâtiments 116, le 125 et le 111 ; ce dernier étant réservé au Conseil Général des Hautes-Pyrénées s’il souhaite y installer les Archives et Médiathèque départementales. D’autres bâtiments et terrains sont en cours de cessions. « Il y aura plus de 800 emplois quand tout sera réalisé », ajoute le maire de Tarbes.

Du côté de l’opposition, la place accordée à la culture sur le site de l’Arsenal, mais aussi l’état de pollution du site, font partis des interrogations. « A vous écouter, on a l’impression que l’ensemble du site était pollué. Il y avait des bâtiments où il y avait de la pollution. Toutes les dépollutions nécessaires ont été faites à la charge de Giat Industries. »

Autre interrogation du Front de Gauche, la qualité des contrats de travail proposés par les entreprises installées sur le site. « Il y a 45 entreprises, qui ne sont pas mes petits amis comme vous l’avez affirmé publiquement ; je ne leur ai pas demandé les contrats de travail. Je suis bien content qu’il y ait eu 284 emplois créés sur le site ».

Une fin de présentation de ce bilan d’étape de l’aménagement du site de l’Arsenal de Tarbes qui n’a pas fait l’objet de réactions de la part de l’opposition. De quoi étonner le maire de Tarbes : « cette réussite vous irrite à quelques mois des élections. Vous essayez de minimiser, de salir ce qui a été fait. Soyez raisonnable et fair-play. »

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>