Gérard Trémège, le maire de Tarbes, a présenté les nouveaux véhicules électriques qui serviront aux agents municipaux (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Gérard Trémège, le maire de Tarbes, a présenté les nouveaux véhicules électriques qui serviront aux agents municipaux (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Avec un budget carburant annuel de 300 000 euros, l’arrivée de l’électricité pour les véhicules municipaux devrait permettre de faire des économies importantes. Un angle important dans ces temps d’économies nécessaires qui n’a pas échappé aux services municipaux de la ville de Tarbes. Ce mardi 8 octobre 2013, le maire Gérard Trémège présentait les cinq nouveaux véhicules électriques qui serviront au quotidien des agents municipaux. Une volonté de préserver l’environnement et de faire des économies non négligeables.

L’expérience a commencé en 2004 avec l’achat d’un premier véhicule. En neuf ans, son coût d’entretien a été de 1 300 euros, et le plein revient à 2 euros. Neuf ans après, il fonctionne toujours et il a été rejoint par toute une gamme de véhicules électriques. Avec les véhicules supplémentaires, ce sont neuf engins qui sillonneront les parcs, jardins et écoles de la ville de Tarbes pour l’entretien des bâtiments municipaux et de la voirie. Cinq véhicules qui feront passer le coût moyen de 10 000 euros à 702 euros… « Nous n’avons pas attendu les grands discours sur le développement durable. A chaque fois que nous en avons l’occasion, on remplace les véhicules essence par des véhicules électriques », explique le maire de Tarbes. D’autant que leur coût d’achat est quasiment celui d’un véhicule essence. Aujourd’hui, c’est 5% du parc automobile de la ville qui est passé à l’électrique.

Et les élus montrent l’exemple. Car aux côtés des véhicules de services pour les agents d’entretien, le véhicule de service pour les élus est aussi passé à l’électricité. Une Zoé qui a su conquérir le maire dans son utilisation quotidienne dans la ville, grâce à la centaine de kilomètres d’autonomie.

Petit à petit, la mairie de Tarbes se fait « mairie éco-responsable ». Aux côtés des véhicules électriques, des formations ont été dispensés aux agents municipaux pour apprendre à économiser les ressources. La ville a également mis en place un système de récupération des eaux de pluies. Sans oublier l’éducation au développement durable dont bénéficient plusieurs centaines d’enfants du Grand Tarbes chaque année, en lien avec l’Education Nationale. Et même des prises pour recharger les voitures électriques ont été installées au Marché Brauhauban et sur la place Marcadieu. Quatre pour l’instant qui offrent un plein gratuit…

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>