Les militants de Lutte Ouvrière seront à Tarbes le jeudi 8 juillet 2010 de10 heures à midi au marché de la place Marcadieu, puis de 16 heures à 18 heures dans le centre-ville. «Il nous semble important de multiplier les occasions de se rencontrer, de discuter avec tous ceux qui, aujourd’hui plus encore qu’hier, subissent les mauvais coups du patronat et du gouvernement à son service. Et ces rencontres sont d’autant plus utiles dans cette période de crise. Cette crise a en effet servi de révélateur. Elle a mis fin aux illusions, pour ceux qui en avaient encore, sur un système capitaliste qu’on nous présentait comme le meilleur système économique possible, comme seul porteur du progrès. Aujourd’hui, il a conduit à une catastrophe planétaire se traduisant par des millions de chômeurs, des centaines de millions d’affamés, alors que les possibilités existent de satisfaire les besoins et d’améliorer le sort de tous. Cette crise est le visage réel du capitalisme, dont le seul moteur, l’unique motivation, est de faire du fric, le plus de fric possible et le plus vite possible, par tous les moyens, même si la collectivité doit en crever. Ceux qui en subissent les effets s’interrogent : pourquoi et comment cela existe-t-il, mais surtout comment faire face ? Ce débat, nous voulons le mener avec ceux qui le souhaitent », explique François Meunier dans un communiqué.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>