Moi aussi je m'appelle Julia, par la Compagnie L'Auberge Espagnole (Pau), à découvrir ce week-end au Pari à Tarbes.

Moi aussi je m’appelle Julia, par la Compagnie L’Auberge Espagnole (Pau), à découvrir ce week-end au Pari à Tarbes.

Plongée dans la guerre civile espagnole au Pari, à Tarbes, pour cette nouvelle résidence du Théâtre Fébus. En prélude à la pièce Ay Carmela, la compagnie d’Argelès-Gazost a invité la Compagnie L’Auberge Espagnole, venue de Pau, pour présenter son spectacle Moi aussi, je m’appelle Julia.

Créé à Pau au théâtre du Bourbaki, ce spectacle est un huis clos entre deux femmes que tout rassemble mais que l’Histoire sépare. L’une est prisonnière dans les sous-sols humides de la forteresse de Montjuich à Barcelone, en pleine guerre civile espagnole. L’autre est une fonctionnaire pénitentiaire chargée de la surveiller. Entre les deux va naître une relation humaine forte, faite de douleurs et de confidences. Sur la scène, une comédienne, Joëlle Aguiriano, et un violoncelliste, Pierre-Yves Ardoy, pour raconter la Grande Histoire telle qu’elle a été vécue par de simples humains.

Un spectacle à découvrir vendredi 22 et samedi 23 novembre 2013 au Pari, à Tarbes, à partir de 20h30. Un spectacle familial accessible aux enfants dès 10 ans.

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>