Mustapha Tahif veut traverser les Etats-Unis en huit jours ! (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Mustapha Tahif veut traverser les Etats-Unis en huit jours ! (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Un homme face à un défi. C’est le résumé de l’épreuve physique et morale qui attend Mustapha Tahif dans les prochains mois. Sur le papier, peu s’y lancerait. Pourtant, les défis sportifs sont la force de ce jeune homme de 29 ans. En août prochain, Mustapha veut se lancer dans les qualifications de l’épreuve la plus difficile au monde : traverser les Etats-Unis d’Amérique en douze jours sur un vélo. Endurance, rapidité et force mentale seront nécessaires pour préparer cet exploit physique auquel il veut rajouter un record du monde !

Pour Mustapha Tahif, le vélo est une passion née dès l’âge de 3 ans. Admiratif du vélo de son père, il aura très tôt son engin. Mais de son premier vélo en bois à celui en carbone d’aujourd’hui, il y a un monde. Celui de l’exploit sportif.

A cela, s’ajoute l’exploit physique. Car Mustapha Tahif a subi de lourdes opérations pour se faire redresser une colonne vertébrale. Des broches encadrent sa colonne pour lui permettre de marcher droit.

Autant dire que le jeune sportif est « déterminé ». C’est en septembre 2008 qu’il s’est lancé le défi de participer à cette course cycliste. « C’est la course d’endurance la plus difficile au monde. Elle rejoint la côte californienne au Maryland, après 4 800 kilomètres de route. Il n’y a pas de véritables étapes, mais 54 points de contrôles, avec un règlement très strict. Et on a douze jours pour réaliser l’épreuve, soit 400 km par jour à parcourir », explique Mustapha Tahif.

Si le record de l’épreuve (datant de 1986) est de 8 jours 9 heures et 47 minutes, il veut faire mieux. Pour cela, il devra pédaler durant 20 heures par jour, pour descendre aux alentours de huit jours d’épreuves.

Les qualifications se dérouleront dès le mois d’août prochain. Mais pour participer à une telle épreuve, il faut un budget important. Déjà, le Conseil Général des Hautes-Pyrénées lui a fournit du matériel, comme un vélo d’entraînement intérieur indispensable par ces temps de pluie. Son équipementier, CKT, lui a réalisé un vélo en carbone (il pèse 1,2 kg) spécialement conçu pour lui et cette course. Et en attendant de trouver les financeurs privés qui le suivront dans son exploit, c’est à raison de 5 à 7 heures de vélo par jour qu’il s’entraîne déjà !

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Pour soutenir ce jeune sportif, rendez-vous sur son site www.mustaphatahif.com.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>