Président de communautés, maires, parlementaires et représentants de l’Etat étaient réunis pour la signature officielle du contrat de site. Un enjeu majeur qui va offrir toutes les clés fiscales et économiques aux élus de l’agglomération tarbaise pour sauver le territoire, après le départ (en cours) de Giat Industries. Deux pôles importants ont été présentés : l’installation de la Sagem, qui emploie déjà une trentaine de personnes sur Tarbes avant de poursuivre son développement dans les années futures. Et l’arrivée de Sita sur la zone aéroportuaire de Louey pour développer un pôle aéronautique autour du démantèlement des avions en fin de vie. Un projet qui nécessitera quelques longs mois de travail avant l’installation définitive.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>