Les membres de la FDSEA des Hautes-Pyrénées nous prie d’insérer. «Après une augmentation de 15 centimes du cadran qui a duré 3 semaines en février, les cours du porc ont de nouveau baissé et restent à un niveau insupportable pour les éleveurs (1,10 euro /kilo en moyenne). Rappelons que le coût de revient d’un kilo de porc se situe entre 1,30 et 1,40 euros ,selon les exploitations. Le prix du marché français est toujours en décalage de 12 centimes par rapport au prix espagnol !

Les difficultés des éleveurs dans leurs ateliers sont insurmontables et en définitive c’est l’ensemble de l’élevage français porcin qui est en déclin. Nos pays voisins, contrairement à nous, investissent et augmentent leur cheptel. Les pouvoirs publics veulent-ils sacrifier la production porcine française ? Alors qu’ils nous le disent clairement et qu’ils annoncent un plan de licenciement des éleveurs de porcs tout de suite. Cela ne fera que gonfler un peu plus les chiffres du chômage, le gouvernement n’est plus à cela près !

Les éleveurs de porc attendent un message fort du Président de la République à leur égard à l’occasion de sa venue au salon international de l’Agriculture. Ils veulent que le marché du porc breton reprenne une place significative dans les échanges de la filière. Ils ne manifesteront pas lors du salon pour ne pas le gâcher alors que c’est un lieu de promotion pour notre filière. En revanche les pouvoirs publics peuvent d’ores et déjà se préparer à des actions organisées et démonstratives du désarroi des éleveurs.

A l’heure actuelle l’économie de marché n’est pas la seule explication du prix du porc, les pouvoirs publics ont pour responsabilité de veiller à ce qu’il n’y ait aucun autre facteur déterminant dans le prix, comme l’entente entre acheteurs…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>