Le forcené interpellé près de Tarbes avait un lourd arsenal chez lui.

Le forcené interpellé près de Tarbes avait un lourd arsenal chez lui.

Il était vers 23 heures, mercredi soir, quand le GIPN (Groupement d’intervention de la police nationale) arrivait à maîtriser le forcené. Depuis plusieurs heures, un homme s’était retranché dans un foyer pour personnes en difficultés, en haut de la Côte de Ger, à Ibos (Grand Tarbes, Hautes-Pyrénées). L’homme n’hésitait pas à tirer. En face, après de longues négociations, les services de sécurité de Tarbes avaient décidé de faire appel au GIPN, spécialisés dans ce genre d’interventions. Car si l’interpellation s’est faite à l’aide d’un « taser », c’est un véritable arsenal militaire qui a été retrouvé chez le forcené.

Pas moins de six armes à feu dont deux pistolets automatiques, deux engins explosifs artisanaux et plus de deux cents cartouches de munitions ont été retrouvées, selon nos confrères de France 3 Midi-Pyrénées. Un arsenal impressionnant qui provoque autant la crainte que le soulagement.

Si l’homme a été hospitalisé, il était connu pour ses antécédents psychiatriques.

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>