Jean-Pierre Artiganave, maire de Lourdes, a évoqué le projet de police municipal lors du conseil municipal (Pyrénéesinfo Lourdes, Eric BENTAHAR).

C’est autour d’une délibération sur les médiateurs de quartier que la question de la sécurité municipale est arrivée au cœur des débats du conseil municipal de Lourdes, ce jeudi 27 septembre 2012. Une question pour rebondir sur l’annonce par le maire de Lourdes du projet de création d’une police municipale sur la ville au début de l’année 2013. Si une délibération sera présentée au conseil municipal de décembre prochain, les conseillers municipaux d’opposition ont souhaité en savoir plus sur ce projet. D’autant que pour Josette Bourdeu « nous l’avions mis dans notre programme en 2008, et vous l’aviez retoqué ». « La noblesse de la politique est de savoir s’adapter à la société. Comme le gouvernement que vous soutenez et qui prend acte de cette situation. Et je n’ai rien à dire contre l’excellent ministre Manuel Valls », rétorque Jean-Pierre Artiganave.

Outre la passe d’arme politique, c’est donc une réflexion qui est engagée par la municipalité de Lourdes, en partenariat avec les services de police nationale, pour l’élaboration d’un cahier des charges, des statuts des personnels et des moyens.

Un débat qui s’est poursuit, à la demande de M. Vinuales, sur la question de la mendicité. Une question récurrente qui préoccupe autant la municipalité que les autorités policières. « C’est une question douloureuse. Les moyens que nous mettrons en place doivent nous aider à résorber ce type de pratique. Et ce n’est pas une question de droite ou de gauche, la maire PS de Pau a le même problème avec cinq cents mendiants présents sur la ville », conclut le maire de Lourdes.

Pyrénéesinfo à Lourdes, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>