Gérard Trémège, maire de Tarbes, a présenté un premier plan du projet du futur Centre hospitalier à Tarbes (Pyrénéesinfo Images).

Après celle pour préserver la Palombe bleue et pour réclamer plus de créneaux à la piscine Paul-Boyrie, c’est au tour d’une partie des médecins du Centre Hospitalier de Bigorre de faire circuler une pétition. Leur crainte : qu’il n’y ait pas de projet médical ni de débat ouvert sur le futur hôpital commun Tarbes – Lourdes. Quatre vingt dix médecins sont ainsi montés au créneau pour demander une concertation avant le dépôt du dossier sur le bureau de la Ministre de la Santé, dans les prochaines semaines.

Une demande qui a fait réagir le maire de Tarbes. Car Gérard Trémège, également président du conseil de surveillance du Centre Hospitalier de Bigorre, n’est pas d’accord avec les arguments avancés par les médecins. « Plusieurs dizaines de médecins des deux établissements de Tarbes et de Lourdes ont participé à un projet médical qui a été validé par les deux commissions médicales en octobre dernier, et les deux conseils de surveillance. Ce projet était la base du projet public-public Tarbes – Lourdes. Dès le mois de décembre dernier, des discussions ont été engagées avec la clinique pour définir des coopérations. Les chefs de services et les équipes des trois établissements (Polyclinique de l’Ormeau, Centre Hospitalier de Bigorre et Centre Hospitalier de Lourdes) ont été consultés sur ces coopérations », explique Gérard Trémège.

Ainsi, depuis, les coopérations ont été définies en obstétriques, cardiologie, urgences, cancérologie, réanimation, imagerie et logistique. « ça existe déjà, et ça fonctionne, avec notamment des gardes communes. »

Pour le maire de Tarbes, cette pétition lancée par des médecins de l’hôpital de Tarbes est dangereuse pour l’avenir du dossier. « C’est un sujet extrêmement sensible. Il est dangereux de montrer qu’il n’y a pas de consensus. Si le projet n’est pas retenu dans le cadre d’Hôpital 2012, il y aura un danger pour nos deux établissements. »

Aujourd’hui, le futur projet se dessine réellement. Des premières projections de plans ont été réalisées pour les services de l’Agence Régionale de Santé de Midi-Pyrénées sur la base d’un établissement public à Tarbes, adossé à la clinique Ormeau-Pyrénées (près du stade Maurice-Trélut). Les terrains appartenant aux collectivités locales, seul l’aérodrome devra être déplacé de quelques centaines de mètres. Le nouveau Centre hospitalier Tarbes – Lourdes comptera, pour sa partie tarbaise, une structure de soins de 700 lits « parmi les plus performantes de la région », un pôle « attractif » pour tous les malades des Hautes-Pyrénées et des départements limitrophes, un hôpital ouvert « avec une complémentarité évidente des talents et des compétences publiques-privées ». La maternité sera installée dans un bâtiment à part, près de la clinique et de l’hôpital, capable d’assurer 1 200 naissances par an. Le pôle de cancérologie sera conservé sur le site de l’Ormeau, avec un accès pour les usagers de l’hôpital public.

Pour les élus, l’enjeu est aussi économique. Le rapprochement de services entre le public et le privé doit permettre de réaliser des économies d’échelle, tout en assurant une meilleure qualité de soins pour les malades, et de conditions de travail pour les salariés et les médecins. Cet enjeu du renouvellement des spécialistes et des chirurgiens est un atout important pour la préservation du service public de santé.

« Si on ne se sert pas les coudes, c’est la clinique privée qui tirera les fruits de cette division. Je crains une instrumentalisation à caractère politique. Et là, ce serait désastreux », conclut Gérard Trémège.

Le nouvel hôpital coûtera 150 millions d’euros au minimum. Si le projet est validé par le Ministère de la Santé en début d’année, sa construction prendra quatre à cinq ans.

Tarbesinfo, Eric BENTAHAR.


Tarbes Hopital Petition Tremege par pyreneesinfotv

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>