Deux jours pour découvrir le passé historique du lycée Théophile Gautier, à Tarbes (DR-Théo).

Pour la neuvième fois, le lycée Théophile-Gautier de Tarbes ouvre ses portes à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine, les samedi 15 et dimanche 16 septembre 2012. Comme les années précédentes, les visiteurs pourront parcourir les différentes parties de l’établissement, habituellement inaccessible au public. L’entrée se fera par le portail du Lycée Impérial (rue Ramond) de 9 heures à 12 heures et de 14 heures à 17 heures.

Sa partie la plus ancienne date du XVIIe siècle. Elle a pour bases l’hôtel particulier des marquis d’Ossun que les consuls de Tarbes achètent en 1633 pour y installer le collège. Vers 1750, d’importants travaux donnent leur allure actuelle aux bâtiments donnant sur la rue Ramond. De cette époque datent la chapelle dont le retable, attribué au célèbre sculpteur bigourdan Dominique Ferrère (1723-1808), est classé monument historique, ainsi qu’une fontaine en différents marbres des Pyrénées.

Un siècle plus tard, dans les années 1850, sont construits l’internat et le portail du lycée impérial que l’on peut toujours voir rue Ramond. Au début du XXe siècle, le lycée s’étend vers le nord, ce qui donne à l’établissement son visage le plus connu des Tarbais, rue Abbé-Torné.

Au cours du circuit dans l’établissement, les visiteurs pourront voir les ouvrages anciens de la bibliothèque générale, les collections de reproductions d’art antique du XIXe siècle, des lithographies et des dessins d’élèves de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle, les travaux de François Lataste, professeur de dessin de 1847 à 1886, et de son fils Jean, également professeur de dessin au lycée de 1892 à 1927, pyrénéiste enthousiaste, dont on présentera plusieurs vues de la chaîne des Pyrénées, dont l’une mesure 3,40 mètres. Du matériel scientifique ancien sera exposé et utilisé pour la présentation d’expériences.

La chapelle abrite une exposition permanente sur l’histoire du lycée, à voir également sur le site internet de l’établissement (rubrique : Théo, son histoire ; www.ac-toulouse.fr/lyc-tgautier-tarbes). Sur le site internet est présenté également le compte rendu des différentes Journées du Patrimoine depuis 2002, avec, notamment, une rétrospective assez détaillée des œuvres de François et Jean Lataste, auquel les Journées du Patrimoine 2006 avaient été consacrées en association avec les Amis de l’histoire d’Andrest, lieu de résidence de la famille Lataste, ainsi que le compte rendu desJournées du Patrimoine 2008, consacrées à Isidore Ducasse (Lautréamont), ancien élève du lycée, et des Journées du Patrimoine 2011 dédiées à Théophile Gautier dont on célébrait l’an dernier le bicentaire de la naissance à Tarbes et le centenaire de l’attribution de son nom au lycée.

Pyrénéesinfo Tarbes.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>