Deux perquisitions administratives ont été réalisées au petit matin en Hautes-Pyrénées (Pyrénéesinfo).

Deux perquisitions administratives ont été réalisées au petit matin en Hautes-Pyrénées (Pyrénéesinfo).

A Tarbes et à Soues, les services de la sécurité publique sont intervenus au petit matin, ce jeudi 19 novembre 2015. A partir de 5 heures du matin, deux perquisitions administratoins ont été réalisées par la Direction départementale de la sécurité publique (police) sur les communes de Tarbes et de Soues.

Après Toulouse, mais aussi Montréjeau (côté Haute-Garonne) et en Pyrénées-Atlantiques, c’est dans les Hautes-Pyrénées que l’Etat d’Urgence et la vigilance accrue mobilisent les forces de l’ordre. Pour l’heure, les deux perquisitions n’ont pas donné lieu à des suites judiciaires, indique la Préfecture des Hautes-Pyrénées.

« L’état d’urgence donne la possibilité au préfet de département d’arrêter des mesures administratives particulières : perquisitions administratives, assignations à résidence, restriction de la liberté d’aller et venir, droit de réquisition, remise des armes, …Ces mesures sont décidées sur la base des informations disponibles à l’égard des personnes ou des locaux susceptibles de présenter un risque pour l’ordre public et la sécurité de nos concitoyens », explique la Préfecture.

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>