A l’occasion d’une conférence de presse de rentrée, le maire de Tarbes, Gérard Trémège, avait déjà lancé l’idée. Et si les clubs de rugby de Tarbes et de Pau se rapprochaient ? Une question régulièrement posée, mais qui provoque toujours beaucoup de débats. Tarbes comme Pau évoluent désormais en Pro D2, sans arriver à jouer les premiers rôles dans des terres où l’Ovalie est reine. Dans une interview accordée à nos confrères de Sud-Ouest, le président de la Section Paloise n’y va pas par quatre chemins. Pour lui, la création d’un grand club unique aux deux capitales départementales est indispensable pour briller dans le Top 14. «Il suffit de faire le diagnostic : nous avons-là deux clubs à 25 minutes l’un de l’autre. Excusez-moi, mais c’est une connerie ! (…) La moyenne des budgets de l’élite est passée de 11 à 14 millions d’euros en trois ans. Pour viser cela, il faut une moyenne de 12 ou 13 000 spectateurs au stade. Pour un club tout seul, c’est un très gros challenge. À deux, ce serait peut-être plus facile», explique Bernard Pontneau. Tout en n’oubliant pas la difficulté culturelle et administrative d’une telle entreprise. Réunir sous une même bannière des supporters nés dans un esprit de rugby de clocher, mais aussi deux départements et deux régions. Aujourd’hui, le Tarbes Pyrénées Rugby a du mal à boucler un budget de quatre millions d’euros, et la Section paloise peine à finaliser ses 5,9 millions d’euros de budget annuel. «Il faut regarder l’avenir en face et avancer. Sinon, on meurt. Vous savez, entre présidents, on se contacte, on se rencontre en réunions, on fait part de nos expériences parce qu’on vit les mêmes contraintes», ajoute Bernard Pontneau.
Reste à voir si les supporters seraient prêts à faire maillot commun entre le Béarn et la Bigorre, avec à la clé une grande équipe professionnelle permettant de rivaliser avec le Stade Toulousain, le Stade Français ou les deux clubs basques Bayonne et Biarritz. Le chemin sera long, mais est-il impossible ?
Votre avis par mail : opinion@pyreneesinfo.fr !

Reportage © Pyrénéesinfo/Eric Bentahar.
Photo © Pyrénéesinfo Images.

Tags: ,

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>