Le 22 mars dernier, 3 000 à 6 500 personnes avaient manifesté dans les rues de Tarbes (Pyrénéesinfo Tarbes, Archives E.B.).

Le 22 mars dernier, 3 000 à 6 500 personnes avaient manifesté dans les rues de Tarbes (Pyrénéesinfo Tarbes, Archives E.B.).

La France Insoumise des Hautes-Pyrénées veut poursuivre la mobilisation entamée le 22 mars dernier à Tarbes, avec près de 6 000 personnes dans les rues. Pour cela, le mouvement appelle à un grand rassemblement à Paris dans les prochaines semaines. Voici le communiqué du mouvement politique.

«La réussite de la journée d’action du 22 mars marque un nouveau tournant dans la mobilisation contre la casse du service public. SNCF, éducation nationale, enseignement supérieur, justice, hôpital… : c’est notre patrimoine commun qui est aujourd’hui menacé par des attaques sans précédent. Les 6500 personnes qui ont défilé ce jeudi dans les rues de Tarbes ont exprimé de manière claire leur détermination et leur volonté de ne pas se laisser faire. Syndicats, citoyens et mouvements politiques ont défilé côte à côte et ont parlé d’une seule voix : nous lutterons pour défendre notre bien commun, hérité du Conseil National de la Résistance. L’école, les établissements de santé, le transport ferroviaire, les services administratifs sont le fruit d’une construction commune. Ils nous appartiennent. Nous ne laisserons pas Macron brader nos services publics !

Pour poursuivre et renforcer ce grand mouvement de contestation, la France Insoumise propose d’appeler à un grand rassemblement populaire – un week-end, à Paris – pour permettre à tous ceux qui ne peuvent se mettre en grève d’exprimer leur solidarité envers les agents publics et leur rejet de la politique injuste du gouvernement. Nous appelons de plus tous les usagers à participer à la rencontre initiée par le collectif « Oui au train de nuit » et la CGT cheminots le 4 avril 2018, de 18 heures à 20 heures, gare de Tarbes (salle du CER) pour le remise en service du train de nuit.

Revoir sur La Télé des Pyrénées >> Près de 6 000 personnes ont manifesté à Tarbes (Mars 18)

Nous serons présents dans les services publics et devant les marchés du département pour inviter les citoyens à soutenir les cheminots en alimentant des caisses de grève.»

Pyrénéesinfo Tarbes, Communiqué.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>