Autour du maire de Tarbes et de la représentante de la ville de Huesca, les universités de Pau et de Saragosse participent au projet européen de promotion de la santé par le sport (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Autour du maire de Tarbes et de la représentante de la ville de Huesca, les universités de Pau et de Saragosse participent au projet européen de promotion de la santé par le sport (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Depuis plusieurs mois, les villes de Tarbes (Hautes-Pyrénées) et de Huesca (Espagne) se sont associées pour promouvoir la santé par le sport. En partenariat avec le Campus de Staps de l’Université de Pau et le Campus de Huesca de l’Université de Saragosse, les deux villes portent un projet européen autour de l’activité sportive.

A Tarbes, cela passe par l’organisation, pour la première fois, des Assises du sport. Un rendez-vous qui a débuté ce mercredi avec des portes ouvertes dans les établissements sportifs de la ville, et qui se poursuivra ce samedi 30 septembre 2017 sur la place Valmy. De 10 heures à 17 heures, un village d’animations Sport et Santé sera ouvert à tous pour trouver l’activité physique la plus adaptée à ses besoins. Pour cela, différents ateliers seront organisés tout au long de la journée autour du running, de l’athlétisme, de la marche nordique, le bien-être… Et dimanche dès 10 heures, vous pourrez participer au Parcours du Cœur depuis le Palais des sports de Tarbes, sous le parrainage de Ludovic Vaty.

A Huesca, ce sont 5 000 lycéens qui ont pu participer à des rencontres entre établissements scolaires autour de l’activité physique. Mais aussi les écoliers avec des mercredis où la marche et le sport sont pratiqués pour installer de nouvelles habitudes.

Présenté par Gérard Trémège, le maire de Tarbes, aux côtés de Teresa Sas (Huesca), cette opération intitulée Capa Cités, financée par des fonds européens, entend se poursuivre dans les deux villes au long des prochains mois.

A Tarbes, cela passera par des actions dans les quartiers en difficultés pour promouvoir la pratique sportive. Un public sédentaire sera accompagné durant trois mois dans des exercices physiques réguliers. A terme, un Centre pyrénéen pour l’amélioration et la promotion de l’activité physique pour la santé sera créé sur le site de l’ancienne piscine du lycée Marie-Curie, que la Région va céder à la ville pour l’euro symbolique.

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>