Les premiers chevaux et cavaliers de la Brigade équestre du 1er RHP de Tarbes sont installés au Haras (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Les premiers chevaux et cavaliers de la Brigade équestre du 1er RHP de Tarbes sont installés au Haras (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

En visitant le Haras National de Tarbes, un doux cri retentit désormais dans de nombreux box. Celui du hennissement des chevaux de la brigade équestre du 1er RHP de Tarbes. Depuis début septembre, les chevaux et les poneys ont commencé à prendre possession des box de l’Ecurie Larrieu. C’est une véritable renaissance pour le site historique tarbais.

Pour concrétiser cette arrivée, le maire de Tarbes, Gérard Trémège, et les colonels Mauger et Rondet, représentants la Base de défense Pau Bayonne Tarbes et le 1er RHP de Tarbes, ont signé ensemble la convention d’occupation du site. Avec un loyer de 10 000 euros annuel et une participation à l’entretien des espaces du Haras, l’armée est le premier occupant du site depuis son rachat par la ville de Tarbes le 18 juillet dernier.

Une véritable satisfaction pour le maire de Tarbes qui voit là le renouveau du site se concrétiser. L’installation d’un concierge, la rénovation du manège, et la couverture d’une carrière constitue les premiers investissements de la ville de Tarbes pour offrir un avenir à son Haras National.


HPyTv Tarbes | La brigade équestre est au Haras… par pyreneesinfotv

Pour l’armée, la création de la brigade équestre est aussi un moment important. 30 chevaux et poneys seront présents sur le site tarbais, tout comme deux instructeurs, quatre cavaliers de manèges et 90 cavaliers. L’apprentissage de l’équitation sera ouvert aux militaires et à leur famille, tandis que l’équithérapie permettra aux militaires blessés sur les opérations de guerre de retrouver un quotidien loin de leurs souffrances physiques et morales.

D’autres projets sont en cours de développement pour le Haras de Tarbes. L’ouverture du site au public à travers des visites guidées, l’installation d’une ferme équestre, mais aussi le retour de la police municipale montée dans les prochaines semaines. Un recrutement de cinq policiers a été lancé par la mairie de Tarbes, avec la volonté de recréer la brigade équestre municipale. « On reverra des uniformes à cheval dans la ville », confirme le maire de Tarbes.

Un symbole du retour du cheval dans la ville de Tarbes.

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Истёк срок регистрации доменаwwtunnel.com