En ville comme à la campagne, les contrôles d'alcoolémie vont se multiplier sur les routes  des Hautes-Pyrénées durant les fêtes (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

En ville comme à la campagne, les contrôles d’alcoolémie vont se multiplier sur les routes des Hautes-Pyrénées durant les fêtes (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Depuis quelques jours, les contrôles routiers fleurissent sur les différentes routes des Hautes-Pyrénées. Gendarmes et policiers sont sur le terrain pour assurer la sécurité de tous les automobilistes.

Ce vendredi 23 décembre 2016, c’est dans le quartier de l’Arsenal que les policiers de Tarbes se sont installés pour une série de contrôles d’alcoolémie. « On en profite pour rappeler la nouvelle réglementation concernant les filtres teintés », indique le directeur départemental de la sécurité publique.

L’occasion aussi pour le commissaire Laurent Coindreau et la directrice de cabinet Catherine Galinié de rappeler la détermination des services de l’Etat durant les week-ends de Noël et du Jour de l’An. Car les chiffres de la sécurité routière sont en baisse dans les Hautes-Pyrénées, avec un mort de moins en 2016 (18 tués en 2015, 17 depuis le début de l’année), mais aussi une forte baisse des accidents (-25%) et des blessés (-36%).

Pour autant, l’attention des automobilistes ne doit pas se relâcher. Car un tiers des accidents mortels sont dus à une vitesse excessive et un quart au non-port de la ceinture de sécurité. Près de 40 % des accidents mortels restent la conséquence d’une consommation excessive d’alcool et de stupéfiants.

L’alcoolémie sera l’un des axes forts des contrôles réalisés les soirs de réveillons mais aussi le 25 décembre 2016 et le 1er janvier 2017 en ville comme à la campagne. Et notamment à destination des jeunes conducteurs désormais soumis à un taux maximum de 0,1 mg d’alcool par litre d’air expiré.

Pour cela, une centaine de policiers et de gendarmes seront mobilisés durant les deux week-ends de fêtes. Il ne vous reste plus qu’à faire la fête en toute sécurité : en dormant sur place ou en choisissant un capitaine de soirée. Histoire que la fête ne laisse pas place au drame…

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Истёк срок регистрации доменаwwtunnel.com