Autour du Procureur de la République, l'Etat, la police, la gendarmerie et la Justice sont réunis pour présenter le dispositif Téléphone Grave Danger (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Autour du Procureur de la République, l’Etat, la police, la gendarmerie et la Justice sont réunis pour présenter le dispositif Téléphone Grave Danger (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

En France, une femme meurt tous les trois jours, succombant aux coups portés par son conjoint ou son ex. En Hautes-Pyrénées, huit femmes sont ainsi mortes ces dix dernières années. 300 à 350 femmes sont concernées chaque année dans les Hautes-Pyrénées pour des faits de violences conjugales ou familiales. Des chiffres effrayants que l’Etat et la Justice tentent de faire baisser au quotidien.

Pour cela, ils disposent d’un nouvel outil présenté ce mercredi 11 mai 2016 au Tribunal de Grande Instance de Tarbes. Le Procureur de la République et la Préfète des Hautes-Pyrénées, entourés des directeurs de la police et de la gendarmerie, étaient réunis autour du « téléphone grave danger ».

Il s’adresse aux femmes qui craignent la violence d’un conjoint ou compagnon faisant l’objet d’une décision judiciaire d’éloignement. Si celui-ci devenait dangereux, la femme n’aura qu’à actionner un bouton sur un téléphone spécial mis à leur disposition. L’alarme se déclenchera alors directement auprès des policiers et des gendarmes qui interviendront dans l’urgence.

Deux téléphones sont ainsi disponibles dans les Hautes-Pyrénées. Si le nombre semble faible, le procureur de la République affirme que l’expérience menée dans d’autres départements montre qu’il devrait être suffisant.

Ce dispositif sera mis à disposition en fonction de critères précis, alliant le travail des services de police et de gendarmerie, de la justice et d’associations spécialisées dans l’aide pour les femmes violentées. Il n’y a pas vocation à s’installer dans la durée. Chaque personne dotée de l’appareil l’aura pour une période de six mois maximum, renouvelable.

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>