Marine Le Pen et Emmanuel Macron devancent très largement François Fillon et Benoît Hamon en Occitanie (Illustration, DR).

Marine Le Pen et Emmanuel Macron devancent très largement François Fillon et Benoît Hamon en Occitanie (Illustration, DR).

Avec 28% d’intentions de vote au premier tour de l’élection Présidentielle du printemps 2017, Marine Le Pen arrive en tête dans la Région Occitanie Pyrénées Méditerranée. Elle réalise même un score supérieur de deux points à sa moyenne nationale (26%). Derrière la candidate du Front National, mais avec une large avance sur les candidats des partis historiques, Emmanuel Macron obtient 22% d’intentions de vote parmi les électeurs d’Occitanie.

C’est la photographie de l’électorat régional dans le sonage réalisé par le Cévipof et Ipsos Sopra-Steria pour France 3 Occitanie, du 7 au 12 février 2017 auprès de 1 397 personnes inscrites sur les listes électorales, selon la méthode des quotas.

Sur la troisième marche, François Fillon (Les Républicains) et Benoît Hamon (Parti Socialiste) font jeu égal, avec 15,5% des intentions de vote en Occitanie. Si le candidat socialiste réalise un score légèrement plus élevé qu’au niveau national dans une région ancrée à gauche, le candidat des Républicains fait trois points de moins (15,5 % au lieu de 18,5 % au niveau national).

Le cinquième homme est Jean-Luc Mélenchon (France Insoumise) avec 13% des intentions de vote en Occitanie, suivi de Nicolas Dupont-Aignan (3,5%), Yannick Jadot (Europe Ecologie Les Verts), Nathalie Arthaud (Lutte Ouvrière), et Philippe Poutou (0,5%).

Les sondeurs ont également testé l’opinion avec l’hypothèse de la candidature du maire de Pau François Bayrou. Dans ce cas-là, le président du Modem ne réaliserait que 5%, se glissant entre Jean-Luc Mélenchon (12,5%) et Nicolas Dupont-Aignan (3,5%). Le quatuor de tête restant le même, avec des scores en légère baisse : Le Pen (27%), Macron (20,5%), Fillon et Hamon (14,5% chacuns).

A l’image des élections européennes, régionales, mais aussi de nombreuses élections locales, ce sondage montre l’ancrage fort du Front National dans la région Occitanie, tandis que les candidats des deux partis historiques peinent à séduire un électorat habituellement plus rassemblé. Emmanuel Macron reste la figure nouvelle de cette élection présidentielle en se maintenant à un niveau suffisant pour lui permettre de prétendre à un second tour face à Marine Le Pen.

Reste que la photographie de l’opinion en Occitanie de la mi-février ne sera pas forcément la réalité des urnes du dimanche 23 avril 2017 au soir.

Pyrénéesinfo, Eric BENTAHAR.

Retrouvez le sondage complet sur le site de France 3 Occitanie.

Toute l’actualité de l’élection Présidentielle 2017 en Occitanie dans notre Dossier Spécial Présidentielle 2017.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>