Claude Gaits, et José Cubéro, conseillers municipaux de gauche à Tarbes (Tarbesinfo Images).

Si pour Claude Gaits, la réforme des communautés de communes est nécessaire, la méthode choisie par le Gouvernement n’est pas la bonne. Et le vote favorable émis par la majorité municipale lors du dernier conseil municipal de Tarbes n’a pas plu à l’élu PRG. « C’est une attitude politicienne du maire de Tarbes qui, en tant que président départemental de l’UMP, vote un avis favorable à la proposition du Préfet, mais avec des réserves. Il soutient la politique de Nicolas Sarkozy tout en émettant des critiques sur cette même politique. C’est une position ambigüe », explique Claude Gaits.

La réforme des collectivités territoriales concerne deux grands sujets : les conseils généraux et régionaux fusionnés en une seule instance, et la réforme des communautés de communes. Pour la création des conseillers territoriaux en 2014, « en Midi-Pyrénées, on va passer de 91 conseillers à 250 ! Ceci sous couvert d’économies », s’amuse le conseiller municipal et régional…

Quant au redécoupage des territoires, « toutes les formations sont favorables à une révision de la représentativité des territoires et à une évolution. Mais pas comme cette loi a été faite et votée. Elle a d’ailleurs été retoquée à deux reprises par le Conseil constitutionnel. On n’est pas pour une réforme à marche forcée, faite sans concertation avec les élus de terrains. On est pour la défense des communes et des intercommunalités. »

Pour Marie-Pierre Vieu, la conseillère Front de Gauche – PCF, « cette réforme s’accompagne de la privatisation et le gel des dotations de l’Etat. Elle attaque la solidarité et les services publics sur les territoires. »

La réforme des communautés de communes vise actuellement à fusionner certaines petites intercommunalités entre elles pour atteindre un seuil minimum de populations (environ 5 000 habitants), mais aussi à forcer les communes dites isolées à rejoindre une communauté.

Tarbesinfo, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>