L'artiste Déborah de Robertis s'est exhibée nue devant la Grotte de Lourdes (Pyrénéesinfo Lourdes).

L’artiste Déborah de Robertis s’est exhibée nue devant la Grotte de Lourdes (Pyrénéesinfo Lourdes).

Les équipes du Sanctuaire de Lourdes comme les pélerins présents ce vendredi 31 août 2018 vers 17h30, sur le site religieux, se souviendront longtemps du nom de Déborah de Robertis. L’artiste franco-luxembourgeoise a été interpellée dans le Sanctuaire de Lourdes alors qu’elle s’exposait nue près de la Grotte de Massabielle.

Ce n’est pas la première fois que l’artiste se fait remarquée autour de sa nudité. Après avoir proposé ses « performances artistiques » au Musée du Louvre (sous les yeux de la Joconde) et au Musée d’Orsay (près de « L’origine du monde » de Gustave Courbet), c’est sous le regard des pélerins et de la statue de la Vierge Marie que Déborah de Robertis a œuvré.

Alors qu’une procession eucharistique au cœur du site religieux que l’artiste s’est mise nue, un voile bleu sur la tête, pour se mettre debout en position de prière, devant la Grotte de Massabielle. Elle a été interpellée et placée en garde à vue.

En cette année où Lourdes célèbre les 160 des «Apparitions», l’acte n’est pas passé inaperçu. Dans un communiqué, le Sanctuaire de Lourdes annonce avoir porté plainte contre Déborah de Robertis. «Nous avons appris qu’il s’agissait d’un acte prémédité, lié à une démarche prétendument artistique. Nous condamnons cet acte d’exhibitionnisme qui a choqué les fidèles présents à la Grotte à ce moment-là. Nous déplorons un tel mépris de la conscience religieuse et de la liberté de culte. Nous exprimons tous nos regrets aux pèlerins présents, et en particulier aux familles accompagnant des enfants», indique la direction du Sanctuaire de Lourdes dans un communiqué.

Lors de ces dernières « performances artistiques », Déborah de Robertis a comparu devant le tribunal, où elle a fait l’objet de deux rappels à lois, et de deux relaxes. Elle comparaîtra le 19 mai prochain devant le Tribunal correctionnel de Tarbes (Hautes-Pyrénées) pour exhibition sexuelle.

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>